Menu

braillePar Delphine Caudal - Lagrandeparade.com/ Pierrette Dupoyet, pour sa quarantième participation au festival OFF d’Avignon, présente sa 43e création « Louis Braille, au-delà des yeux clos ». Cette artiste, comédienne, dramaturge, metteuse en scène, signe une pièce magistralement poignante. Comme à l’accoutumée, elle offre un moment de réflexion, d’instruction, mais aussi de ravissement dans un décor finement pensé.

Lire la suite :  Louis Braille, au-delà des yeux clos : un moment précieux en compagnie de Pierrette Dupoyet

A l'ouestPar julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Ils sont cinq frères et soeurs et ils vivent ensemble. Le cadre spatio-temporel est volontairement flou : il règne une ambiance de crise économique - puisqu’ils sont tous sans emploi - mais leur bonheur de vivre ensemble est bien visible et attire d’ailleurs l'un de leurs voisins, qui en pince pour l’une des soeurs.

Lire la suite : A l’ouest : quand les racines brûlent les ailes…

mata hariPar Delphine Caudal - Lagrandeparade.com/ « Rien n’est plus beau que de voir Mata Hari danser. » Une danseuse orientale d’une grâce et d’un charme qui n’avait pas d’égal à l’aube du vingtième siècle. Une personnalité forte, déterminée, d’une beauté sensuelle convoitée par la plupart des hommes rencontrés. 

Lire la suite : Mata Hari ou la justice des hommes : un beau moment d'Histoire sur scène

le petit princePar Delphine Caudal - Lagrandeparade.com/ « Les hommes manquent d’imagination ».  Très vite, on se rend compte que la Compagnie Le Vélo Volé , elle, ne manque pas de créativité : cette interprétation est un véritable coup de cœur !

Lire la suite : Le Petit Prince : une adaptation intelligente du chef d'oeuvre de Saint Exupéry

amoureusePar Delphine Caudal - Lagrandeparade.com/ Voilà une agréable façon de découvrir le grand classique de la littérature française : « La Morte Amoureuse », de Théophile Gautier. Quoi de mieux que le théâtre, quand il est bien joué, pour découvrir un récit vers lequel nous n’aurions jamais pris le temps de nous tourner ? Et c’est très réussi, le moment est particulièrement plaisant.

Lire la suite : La Morte Amoureuse : un seul-en-scène de qualité pour plonger dans l'oeuvre de Théophile Gautier

gantPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ De quoi parle Le Mystère du gant ? on lit : «  la vendetta de Gérard Berni-Mollin contre son concurrent Raymond Duchaussoy, le jour où ce dernier est venu enlever sa maîtresse, Inès Berni-Mollin, la femme de Gérard, alors que Frédéric, le fils de Raymond, est venu demander la main de Sophie, la fille de Gérard, qui est enceinte jusqu’aux yeux. Au milieu de cette histoire de famille : une bonne amnésique, Alexandrine, une armoire à deux pans, Chantal et Bernard Couchard, un docteur habillé en oiseau, le commissaire de la Folie Titon et Claude, employé immigré qui va tour à tour se faire tirer dessus, perdre un bras, se refaire tirer dessus et mourir. »

Lire la suite : Le mystère du gant : le vaudeville réinventé avec brio

les fous alliésPar Romain Rougé - Lagrandeparade.com/ Vincent Cordier et Fabrice Pannetier forment un binôme désopilant dans un spectacle de haute volée humoristique.

Lire la suite : Vincent Cordier et Fabrice Pannetier : irrésistibles Fous Alliés !

frères Par Romain Rougé - Lagrandeparade.comFrère(s) de Clément Marchand est une ode à la fragilité de l’amitié, broyée sur l’autel d’un monde où le lien humain se tarit parfois inexorablement.

Lire la suite : Théâtre : des Frère(s) d’âme qu’on n’oubliera pas...

coscolettoPar Romain Rougé - Lagrandeparade.com/ Librement adaptée de l’opéra bouffe en 2 actes de Jacques Offenbach, le Coscoletto des Zolibrius enchante le Festival off d’Avignon. À voir sans modération au Théâtre des Gémeaux !

Lire la suite : Offenbach et Nozach : Fantastico Coscoletto !

oscar Par Delphine Caudal - Lagrandeparade.com/  Donner vie au célèbre roman « Oscar et la Dame Rose » d’Eric Emmanuel Schmidt (2002) n’est pas chose facile. Et pourtant, le pari est gagné : on assiste à une sublime prestation de deux comédiens entièrement investis dans leur rôle. On est touchés, et comme la grande majorité des personnes présentes dans la salle, on peine à retenir les quelques larmes qui s’échappent de nos yeux en fin de représentation.

Lire la suite : Oscar et la Dame Rose : une adaptation théâtrale émouvante du roman d'Eric-Emmanuel Schmitt


Par Daniel Bresson - Lagrandeparade.com/ Depuis le 29 juin et jusqu’au 23 juillet 2023, le 46 ème festival international de théâtre classique a ouvert ses portes pour rendre hommage au théâtre du Siècle d’Or.
Almagro, magnifique ville du centre de la Mancha en Espagne, propose en effet un des festivals les plus importants de la péninsule ibérique. Il accueille ainsi pendant près d’un mois 44 spectacles dont 12 créations qui mettent tous en évidence la richesse mais aussi l’évidente modernité du théâtre espagnol du 17ème siècle. Les grands auteurs de cette époque sont mis à l’honneur : Lope de Vega, Calderon de la Barca, Zorrilla ou Fernando de Rojas pour ne citer qu’eux. Les spectateurs auront donc la chance de se délecter des classiques comme cette proposition rythmée de la compagnie Fundación del Siglo de Oro de La dama boba ou de découvrir des pépites comme la pièce d’Ana Caro de Malién, Valeur, déshonneur et femme.
La ville bénéficie de plus de lieux emblématiques : le seul Corral de Comedias d’Europe intacte, bâti en 1628 et redécouvert en 1952 suite à un effondrement, le théâtre Adolfo Marsillach, siège de la Compagnie Nationale de Théâtre Classique, construit sur un ancien hôpital, l’ancienne université hébergée dans une splendide église, les palais des Villareal et de Juan Jedler, un théâtre municipal néoclassique, la Plaza Mayor, typique des villages de Castille, et même le Parador, édifié dans un ancien couvent franciscain qui invite le public à de très intéressantes rencontres culturelles.
La directrice artistique du festival, Irene Pardo, plaide pour convertir les palais, les rues et les places de la ville en une grande scène célébrant le Siècle d’or où se croisent classique et moderne, des voix et des formes artistiques différentes mais toujours sous le signe de la complicité, qu’elle souhaite totale entre les habitants de la zone, le public et les compagnies invitées. Cette édition est plus particulièrement marquée par la volonté d’une présence féminine importante, avec 18 auteures classiques représentées et 20 metteuses en scène. Outre l’offre artistique incontestablement riche mêlant théâtre, danse, musique et cirque, le festival propose à travers du programme Almagro 360 ° des expériences autour de la gastronomie, du patrimoine et de l’artisanat, et des expositions comme dans le magnifique Musée national du Théâtre qui, en organisant aussi des ateliers, des visites guidées théâtralisées et des colloques redevient un point névralgique du festival.
La formation n’est pas en reste, avec l’organisation des 46 ème journées du théâtre classique par l’Université de Castille la Mancha et l’Institut du théâtre d’Almagro, tout comme le projet La maison du vers soutenu par l’Académie des Arts scéniques et de la Musique d’Espagne ou des journées à l’attention des enseignants.
Et une ambiance chaleureuse et vivante qui culmine le soir autour de la place centrale.

Vivre le festival d’Almagro n’est à manquer sous aucun prétexte, vous ne le regretterez pas !

Le site du festival ICI 

nuit des roisPar Xavier Paquet - Lagrandeparade.com/ Il est toujours périlleux de s’aventurer à adapter et réécrire une pièce du registre classique ; pourtant cette « Nuit des rois » revisitée offre un joli clin d’œil à Shakespeare en bousculant certains codes comme l’auteur aimait le faire.
C’est que la force dramaturgique du texte et de la langue shakesperienne se prête à réinventer l’esthétisme qu’on leur prête. Le parti-pris ici est simple : tirer au maximum le comique du texte originel, tirer la substance enlevée de la pièce en conservant les moments clés de l’intrigue et insuffler modernité et rythme pour une mise en scène plus dynamique.

Lire la suite : La nuit des rois : une mise en scène moderne et séduisante au Lucernaire tout l'été!

olivia moorePar Delphine Caudal - Lagrandeparade.com/ « Egoïste », un stand up féminin tout bonnement hilarant. Être capable de faire rire son public pendant 1h20, objectif atteint : Olivia Moore capte les regards qui ne s’en détournent plus.

Lire la suite : Egoïste : plus on espère, plus on est déçu...Olivia Moore, une stand-uppeuse aux punchlines...

A chevalPar Christian Kazandjian - Lagrandeparade.com/ La pièce, A cheval sur le dos des oiseaux, donne la parole à travers le récit d’une femme, taxée de bête, à tous ceux que les institutions rejettent vers les marges.

Lire la suite : A cheval sur le dos des oiseaux : un cœur simple...


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal