Menu

CarmenPar Stéphanie de Montchalin - Lagrandeparade.com/ C’est Carmen. avec un point et non Carmen tout court !

Lire la suite : Carmen. : un spectacle magique, immersif et habité

durasPar Sylvie Lefrère - Lagrandeparade.com/ Pénétrer dans l'enceinte du théâtre Lucernaire, c'est une immersion dans un lieu chargé d'histoire, qui reste toujours animé. Un bar, un restaurant, une librairie, plusieurs salles de spectacles, théâtre et cinéma. Ce soir nous sommes invités à monter un escalier puis un autre, puis un autre pour atteindre la salle Le Paradis.

Lire la suite : La vie matérielle : Marguerite Duras, la femme moderne qui nous ressemble

le souperPar Romain Rougé - Lagrandeparade.com/ Comédienne, performeuse, ventriloque et transformiste, Julia Perazzini imagine un dialogue avec un frère qu’elle n’a jamais connu, décédé à l’âge huit mois. Dans Le Souper, elle propose aussi une réflexion philosophique et humoristique sur l’absence et la mort. 

Lire la suite : Julia Perazzini : « La mort ? J’essaie d’en faire une amie ou une partenaire de vie »

oeuvrePar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.com/  « Il faut garder dans sa main celle de l’enfant que l’on a été », disait Cervantès.

Lire la suite : Théâtre : Robin Renucci prend l’enfance par la main

carmenPar Romain Rougé - Lagrandeparade.com/ François Gremaud poursuit sa relecture de grandes œuvres et s’attaque cette fois à Carmen avec, dans le rôle-titre, la chanteuse du groupe Moriarty Rosemary Standley. À voir au Printemps des Comédiens de Montpellier, les 16 et 17 juin 2023.

Lire la suite : Rosemary Standley : « J’ai eu beaucoup de questionnements féministes autour de Carmen »

weberPar Serge Bressan - Lagrandeparade.com / Théâtre, cinéma, télévision, livres… Depuis bientôt cinquante-cinq ans, Jacques Weber passe de l’un à l’autre avec agilité.

Lire la suite : Jacques Weber, de scène en livre…

extinction Par Manuela Disegni - Lagrandeparade.com/ Les connaisseurs l’attendaient, moment phare du 37e Printemps des Comédiens 2023 au Domaine d’Ô : la nouvelle création de ce jeune metteur en scène français de 36 ans, Julien Gosselin, « Extinction ».
La couleur est annoncée, la longueur plutôt : 5 heures dont 2 entractes. Spectacle déconseillé aux moins de 15 ans. Le lieu, idéal : Théâtre Jean-Claude Carrière, qui fleure bon le bois blond.
Gosselin est associé depuis deux ans à la Volksbühne am Rosa-Luxembourg-Platz, un des plus grands théâtres allemands. Ce théâtre est qualifié de scène la plus palpitante d’Allemagne. Quoi de mieux que cette association. C’est donc une co-production de « Si vous pouviez lécher mon cœur » (compagnie créée par Gosselin) et Volksbühne… et nous voilà emportés dans un spectacle éblouissant, grinçant, dérangeant, déroutant, audacieux, qui combine théâtre, textes, images, sons ; une création multimédia orchestrée de mains de maître. On peut adorer ou détester mais on ne peut que saluer la performance.

Lire la suite : Extinction : le triptyque dantesque de Julien Gosselin

ubuPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ A ceux qui viennent chercher la grossièreté et la violence arbitraire (certes jubilatoires) des célèbres répliques de ce cher Alfred Henri, on pourra répondre qu’un oeil sur la production de ce spectacle par le Musée d’Art Contemporain de Palma et une rapide lecture de sa présentation  auront vite détrompé ce désir conventionnel…

Lire la suite : Ubu : les noces picturales foutraques de Jarry, Miro et Robert Wilson

songePar Stéphanie de Montchalin - Lagrandeparade.comLa tempête et Le Songe d’une nuit d’été, deux pièces de William Shakespeare, adaptées en diptyque sur la scène du Théâtre des Treize Vents dans une mise en scène de Marie Lamachère qui réunit sa troupe INTERSTICES  et celle de la BULLE BLEUE. 

Lire la suite : La tempête et Le Songe d’une nuit d’été : une traversée onirique captivante imaginée par Marie...

 

apres la repetition Par Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Ivo Van Hov est un metteur en scène d'origine belge aux nombreuses distinctions internationales, qui a été notamment directeur du Holland Festival aux Pays-Bas, a monté....un Misanthrope  pour la Schaubühne de Berlin, Les Tragédies romaines de Shakespeare qui a un vif succès au 62ème Festival d'Avignon,  la création mondiale de Brokeback Mountain de Charles Wuorinen au Teatro Real de Madrid, la comédie musicale Lazarus de David Bowie à New York, ou encore Les Damnés - une adaptation théâtrale du film homonyme de Luchino Visconti - avec la Comédie-Française présentée au Festival d'Avignon en 2016...

En 2022, il avait présenté un Tartuffe ou l'hypocrite électrisant au Printemps des Comédiens. Il revient cette année pour une création : Après la répétition / Persona,  l'adaptation de deux oeuvres du réalisateur suédois Ingmar Bergman dont il est un inconditionnel lecteur.

On vous dit lecteur inconditionnel d’Ingmar Bergman … Monter « Après la répétition/ Persona » exprime d'abord l’envie de rendre hommage à deux œuvres littéraires ou à deux œuvres cinématographiques ?  

Hommage à deux œuvres littéraires qui forment pour moi un diptyque.

Lire la suite : Ivo van Hove : "la pièce Après la répétition / Persona, c’est notre interprétation, basé sur les...

médéePar Xavier Paquet - Lagrandeparade.com/ Mayday Médée. Non pas qu’il faille tant que ça sauver le spectacle (malgré quelques réserves que nous allons évoquer) mais les cris de rage, les cris de désespoir de Médée sonnent et résonnent plus qu’un simple cri de souffrance et qu’un appel au secours.

Lire la suite : Mayday Médée : la magie ne prend pas avec Lisaboa Houbrechts

ubuPar Romain Rougé - Lagrandeparade.com/ C’est l’un des événements de la 37e édition du Printemps des Comédiens de Montpellier : le metteur en scène et plasticien Robert « Bob » Wilson revisite le Ubu d’Alfred Jarry. Un classique selon lui plus que jamais d’actualité, à voir du 8 au 10 juin 2023.

Lire la suite : Robert Wilson : « L’absurdité d’Ubu est terrifiante et fait fortement écho à notre époque »

cendresPar Christian Kazandjian - Lagrandeparade.com/ Cendres sur les mains plonge dans un quotidien d’horreur où scintille une lumière de profonde humanité.

Lire la suite : Cendres sur les mains : brandons de mémoire

othelloPar Xavier Paquet - Lagrandeparade.com/ Et si Shakespeare renommait la pièce « Iago » ? Tel est le parti pris audacieux sur lequel Jean-François Sivadier a réalisé sa mise en scène tant le personnage manipulateur de Iago est mis au centre de sa pièce et tant sa présence irradie de puissance et de malice la revisite de ce classique.

Lire la suite : Othello : une mise en scène audacieuse et réussie de Jean-françois Sivadier


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal