Menu

Les inclassablesPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/  C’est la bonne surprise de cette fin d’année. Ceux qui connaissent « La Clique », spectacle de cirque improbable, auront une petite idée de ce qui les attend. En moins trash. « Les Inclassables » est un spectacle… inclassable, car non résumable, impossible à étiqueter. Pour tout public, avec au programme de l’humour, de l’émotion, du rêve… de l’émerveillement. « Les Inclassables » réunissent quasiment tous les genres du spectacle vivant : comédie, mime, danse, musique, cirque: « Nous sommes à l’ère des croisements, des mélanges, assure Eric Bouvron, le Monsieur Loyal à l’accent sud-africain ( ?!). On ne peut pas classer un musicien qui jongle tout en faisant rire en imitant un éléphant qui danse sur des patins à roulettes sur la banquise. Donc on dit c’est un inclassable. ».

10825Par Xavier Paquet - Lagrandeparade.com/ Qu’est-ce qu’il se passe dans le cerveau pour prendre une décision qui peut bouleverser une vie ? Qu’est-ce qui se joue durant ces quelques secondes qui font basculer un destin et mettre à mal des mois de travail ?

femmesPar Xavier Paquet - Lagrandeparade.com/ Voir du Molière joué comme si un spectacle de marionnettes se tenait devant nous. C’est la prouesse de la mise en scène de cette version très moderne de L’école des femmes où pour seul décor se dresse une petite maison de bois ouverte au public par un voilage de tulle blanc. L’image d’un plateau pour enfants qui dispose ses marionnettes et les fait évoluer selon son imaginaire.

mangez du painPar Xavier Paquet - Lagrandeparade.com/ Quel impact le développement des nouvelles technologies a t-il sur nos vies et comment celles-ci s’inscrivent dans notre quotidien et dans nos relations ? Vont-elles chambouler nos modes de communication au point de nous déshumaniser et de transformer les animaux sociaux que nous sommes ? Point de regard iconoclaste, Mangez du pain vous vivrez bien passe au vitriol ces reflexions par le filtre de l’absurde.

jugePar Christian Kazandjian - Lagrandeparade.com/ Un juge nous plonge dans les tentaculaires pouvoirs du crime organisé. Une réflexion sur la justice et la loi.

pommeratPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.com/ Le titre, « Contes et légendes », pourrait laisser croire que Joël Pommerat revisite un gentil conte traditionnel, comme il l’avait fait pour Le Petit Chaperon rouge, Pinocchio, ou Cendrillon.

lolita godinezPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.com/ Quand j'ai appris, il y a une dizaine d'année que Nathalie Rouckout ( une amie rencontrée via Facebook) allait monter un spectacle sur le thème : « J'ai été jeune mais vous ne le voyez plus », j'étais sceptique. Non pas pour le sujet, mais parce que ma mère, Lolita (Godinez) était l'une des interrogées parmi d'anciens Bagnoletais. Je crois qu'inconsciemment j'étais un peu jaloux... Comme si tout ce qui concernait ma mère m'était dû personnellement et qu'il n'y avait que moi qui avait le droit de jouer les « vedettes dans la famille (voir Le Monde selon Garp de John Irving). Il faut dire que notre relation était quasi aussi fusionnelle que celle de Romain Gary avec la sienne, de mère (juive) : voir La morsure de l'aube. J'ai coutume de dire que j'ai été aimé par une maman « presque mère juive ». Une mère du sud, quoi... Passionnée mais parfois étouffante.

ma misanthropePar Xavier Paquet - Lagrandeparade.com/ La parole est d’or et le silence est d’argent selon l’adage. Il prend dans cette pièce tout son sens tant les mots, leur sens, la parole donnée, prise, volée ou gagnée de haute lutte prennent vie sur les interactions qui se jouent. La parole serait-elle biblique au point d’être au centre de tout ?

l'alchimistePar Xavier Paquet - Lagrandeparade.com/ Les jolis contes commencent toujours par « il était une fois » paraît il. « L’Alchimiste » fait exception à la règle mais cela ne lui enlève rien de sa douceur et de sa poésie. Il suffit parfois d’un rien pour se laisser emporter par une histoire, pour laisser valser notre imaginaire et laisser bercer nos espoirs et nos envies d’une fin heureuse.

bartlebyPar Victor Waque - Lagrandeparade.com/ Le Théâtre Gérard Philippe accueille la pièce « Bartleby », adaptation de la nouvelle éponyme de Herman Melville. Texte toujours d’actualité, qui accompagne le spectateur dans des réflexions sur l’altérité, le monde du travail, l’impact de l’individu dans le collectif. Une pièce étrange, à la temporalité améliorable.

siswePar Christian Kazandjian - Lagrandeparade.com/ Ecrite, en Afrique du sud de l’apartheid, Sizwe bazi is dead, recouvre une brûlante et universelle actualité.

picassoPar Christian Kazandjian - Lagrandeparade.com/ Le Voisin de Picasso, sur le mode cocasse, évoque grandeur décadence d’un peintre du XIXe. Avec de forts accents actuels.

ombresPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.com/ Le Jeu des ombres, la nouvelle pièce de théâtre de Valère Novarina, devait être jouée dans la Cour d'honneur du palais des papes, au dernier Festival d'Avignon. Les marseillaisais ont eu la chance de la découvrir à la Crièe, dont on vient d'apprendre que c'est Robin Renucci qui va succéder à Macha Makeïeff, pour une durée de cinq ans, au moins. Une bonne nouvelle, eu égard au travail du comédien et à ses valeurs en tant que directeur de troupe issu de l'éducation populaire, entre autres.

fraternitéPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.com/ Comme elle l'avait fait avec « Saigon », son précédent spectacle, Caroline Guiela Nguyen mise sur l'humain et la « fraternité » (titre de sa nouvelle pièce) pour s'exprimer sur le thème de la solidarité et l'espoir d'un monde meilleur.

Sous-catégories


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal