Menu

AoteaPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Trois amis, Joshua, Justin et Bradley, trois personnalités, trois parcours, trois conceptions ; tout les différencie sauf la pêche, une véritable religion qui les réunit : "la passion se voit absolument transcendée lorsqu’elle est partagée".

Lire la suite : Aotea : un roman captivant , une intrigue haletante de Paul Moracchini

Les oiseaux raresPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Vitry-sur-Seine au sud de Paris…une résidence de vie où se croisent et cohabitent les locataires, âgés pour la plupart, mais aussi Sihem, une jeune « échappée » de la banlieue qui va côtoyer et se lier d’amitié avec Emile, un vieux monsieur, aux accents révolutionnaires…combattant contre l’injustice, le capitalisme…surnommé Zapata pour des origines soi-disant mexicaines par sa mère…

Lire la suite : Les oiseaux rares : un roman tendre et sincère d’Hugo Paviot

toninoPar Serge Bressan - Lagrandeparade.com / D’emblée, le narrateur prévient le lecteur : « Depuis sa disparition, Léo me manque. Lors de notre tout dernier échange, il m’a dit en s’adressant à ses parents et amis à travers moi : « Je vous quitte pour un monde meilleur ». Six mois plus tard, personne ne sait s’il est toujours en vie mais quelque chose me dit que sa formule, un rien mélodramatique, n’annonçait pas un suicide ». Le narrateur a raison : Léo est vivant, il a simplement tourné le dos au réel mais se glisse dans la chambre obscure pour y passer l’essentiel de son temps à regarder des séries télé. Léo le confiné, c’est le personnage principal de « Toutes les histoires d’amour ont été racontées, sauf une », le nouveau roman du souvent inspiré Tonino Benacquista, 58 ans, polyvalent de la chose écrite (romancier, nouvelliste, auteur de polars et de livres pour enfants, et scénariste pour la BD et le cinéma)…

Lire la suite : « Toutes les histoires d’amour ont été racontées, sauf une » de Tonino Benacquista : le roman d’un...

laissez nous la nuitPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Le printemps palpite de vie…7h30 précise, on vient arrêter Max Nedelec à son domicile. La cinquantaine, Max est la proie d’une succession de problèmes depuis quelques temps…divorce, mauvaises affaires, les banques qui ne suivent plus, la faillite qui pointe son museau, les factures impayées, la déprime…Cela fait maintenant plusieurs mois qu’il n’ouvre plus son courrier et qu’il a sombré dans la négligence, le déni, l’abattement, l’apathie…

Lire la suite : Laissez-nous la nuit : un premier roman très abouti de Pauline Clavière

hemingwayPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / D’entrée, le lecteur est prévenu : « Ceci est une histoire vraie, mais aussi un roman, et tout roman est un mensonge ». Il en est ainsi avec Brigitte Kernel.

Lire la suite : « Le Secret Hemingway » de Brigitte Kernel : tout sur Gregory / Gloria…

viePar Félix Brun - Lagrandeparade.com/« Mes enfants m’ont placé dans cette maison de retraite depuis un an. Ehpad, ils disent. Ca fait plus chic. Il paraît que je perds la tête. Que je peux être dangereuse pour moi et, pire encore, pour les autres. » Mathilde va tenir son journal intime… »"je me suis remise à l’écriture. J’avais oublié le plaisir que c’était."

Lire la suite : Une vie et des poussières : une histoire troublante et touchante de Valérie Clo

A côtéPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Trois amis, Arthur, Max et Félicien, trois enfants de la génération Y cherchent à trouver leurs marques en basculant dans le monde du travail, dans cette société matérialiste, dans cet environnement bobo, dans cette illusion culturelle servie par les réseaux sociaux, la drogue, la musique techno…

Lire la suite : A côté : un roman original et émouvant de Benjamin Rosenberg

leilaPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En ouverture, deux citations. La première, d’Edouard Glissant dans « L’Intention politique » : « La damnation de ce mot : métissage, inscrivons-le en énorme sur la page ». La seconde, de William Faulkner dans « Lumière d’août » : « Son sang ne voulait pas se taire, ne voulait pas être sauvé, ne voulait ni l’un ni l’autre ni laisser le corps se sauver lui-même. Son sang noir le poussa d’abord vers la case de nègre puis son sang blanc l’en fit sortir… »

Lire la suite : « Le Pays des autres » de Leïla Slimani : amour et guerre…

songPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Le 11 mai 1981, Bob Marley est mort à Miami d’un cancer généralisé…mais le chanteur de reggae est récemment aperçu sur la Place Tian’anmen, en Australie, à Hyde Park, à Marseille… ? L’Eglise, perplexe et méfiante, après analyse et enquêtes, reconnait le miracle : le jamaïcain serait ressuscité !

Lire la suite : Résurrection Song : Bob Marley le nouveau Messie ?

love me tenderPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Sur la couverture, il est indiqué « roman ». Et sur le bandeau qui ceint le livre, à côté d’un portrait entre ombre et lumière de l’auteure, on lit : « Puisque rien ne m’oblige ». Après « Play Boy » (2018) voici donc « Love Me Tender », le deuxième roman de Constance Debré- et, au vu et au lu des réactions, on a là un des livres chocs du début de cette année 2020.

Lire la suite : « Love Me Tender » de Constance Debré : le roman de la dépossession

Régis JauffretPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Après la dédicace à ses enfants Marius et Fabiola, en épigraphe de son nouveau roman sobrement titré « Papa », Régis Jauffret annonce : « La réalité justifie la fiction ». Un nouveau roman, deux ans après « Microfictions 2018 » (prix Goncourt de la nouvelle) ; un nouveau livre qui revient à la grande littérature après quelques ouvrages qu’on qualifierait de « romenquête » (sur la mort d’un banquier en Suisse : « Sévère », 2010 ; sur la séquestration d’une enfant par son père en Autriche : « Claustria », 2012, ou encore sur l’affaire DSK dans un hôtel à New York : « La Ballade de Rikers Island », 2014).

Lire la suite : « Papa » : Régis Jauffret entre réalité et fiction

le sourire du scorpionPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.com/ Ça commence légèrement, comme dans le film Délivrance, auquel l'auteur français, Patrice Gain, fait plusieurs fois allusion. Le Sourire du scorpion démarre sur une longue scène de rafting, dans un canyon, avec cinq personnages : une famille de quatre personnes (père, mère, et leurs grands enfants, un garçon, une fille) et le guide, Goran, dit « le yougo », un serbe au passé mystérieux...

Lire la suite : Le sourire du scorpion : la délivrance selon Patrice Gain

chatPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Longtemps, Bernard Werber a été le roi des fourmis- plus d’impôts sur la vie, vedette des ventes et même superstar en Corée du Sud. Ancien journaliste scientifique, il se consacre à présent au monde des félins, des chats- en 2016, il publiait « Demain les chats », un roman qui pose question, à savoir si les chats ne seraient pas les seuls êtres vivants capables de nous faire prendre conscience que nous menons le monde à sa perte ? Il poursuit son « étude » des chats avec deux livres : « Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu » (« Tout savoir sur les chats… raconté par un chat », le fameux Pythagore né dans un élevage de laboratoire « où on m’a greffé une prise USB et qui permet de me connecter directement à ce que les humains appellent Internet »). Et deuxième livraison « werbérienne » de la saison : un roman titré « Sa Majesté des chats », suite de « Demain les chats ».

Lire la suite : « Sa Majesté des chats » et « Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu des Chats » : Bernard...

donnerPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Par amour pour un cheval, pour le cheval, que ne ferait-on ? Certains sont même allés jusqu’en Syrie, pays en guerre, anéanti, vidé- depuis 2011, entre 300 000 et 500 000 personnes ont été tuées, 1,5 million sont devenues invalides, 6 millions ont fui à l’étranger…

Lire la suite : « Quatre idiots en Syrie » de Christophe Donner : le Festival du cheval pour prétexte…

Sous-catégories


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal