Pauline

Le jour des cendres : une incursion dans la campagne alsacienne enthousiasmante!

Écrit par Catherine Verne Mis à jour : lundi 27 juillet 2020 12:41 Affichages : 134

GrangePar Catherine Verne - Lagrandeparade.com/ Le maître du thriller français nous propose cet été une incursion dans une communauté émanant du schisme chrétien du XVIè siècle. Rien de plus rafraîchissant après les affres du confinement, que d’aller battre la campagne alsacienne pour taquiner le tablier anabaptiste. Le prétexte à la visite ? La voûte d’une chapelle en s’effondrant a fait une victime, et pas n’importe laquelle, le chef de ces mêmes Emissaires. De quoi intriguer Pierre Niémans flanqué d’Ivana Bogdanovitch, les deux valeurs sûres de notre romancier depuis « les Rivières pourpres ». Le verdict tombé – il s’agit d’un meurtre-, le lecteur est embarqué aussi sec dans une exploration macabre de ce qui se trame derrière l’huis clos de la communauté de croyants auxquels on donnerait le bon Dieu sans confession. A la faveur des vendanges qui constituent une période où les étrangers, dits « impurs », sont autorisés à pénétrer sur le territoire vinicole, Ivana infiltre le milieu comme une banale saisonnière. Elle s’initie bien vite aux joies du mode de vie austère des réformés comme à leurs règles singulières. Consigné à l’extérieur, le héros machiste mène tant bien que mal son enquête, confronté à une gendarme aux rondeurs musclées qui ne s’en laisse pas conter, Stephane Desnos. Une aventure solidement ficelée, rythmée par une écriture tendue et efficace. A lire sans modération pour le plaisir de retrouver l’univers de Jean-Christophe Grangé, et histoire de ne pas se lancer en touriste dans le bourbier d’une terre hostile lors des prochaines vendanges.

Le jour des cendres
Auteur : Jean-Christophe Grangé
Editeur : Albin Michel
Parution : 03/06/2020
Prix : 21, 90 €