Menu

Romans français

J’ai dû rêver trop fort : le grand mix de l’amour et du thriller selon Michel Bussi

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 2382

presses de la citéPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Michel Bussi est un homme discret. On sait peu de lui : 53 ans, marié, des enfants, vie quotidienne dans la banlieue normande de Rouen. Pourtant, avec Guillaume Musso, il est l’auteur qui, en 2018, a vendu le plus de romans en France. Et quand sort son douzième et nouveau roman, « J’ai dû rêver trop fort », en moins d’une semaine, il est en tête des ventes. Apparu dans le monde des livres francophones dans les dernières années 2000, la critique le regarde avec distance. A moins de s’appeler Houellebecq, un écrivain qui vend beaucoup, c’est suspect… Qu’importe ! Michel Bussi suit sa route. Un roman par an. Best-seller assuré. Lire la suite...

Paroles d’Evangile : quand Brigitte Fontaine fait des bulles !

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 2128

FontainePar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Déjà, il y a la couverture- chiquissime, signée Enki Bilal. On pressent quelques actions de grâce, on sait qu’on va déguster du nougat en écoutant à la radio « Cet enfant que je t’avais fait ». On sait aussi qu’on va se balader à Kékéland, et qu’on y croisera des zazous et aussi la Reine autoproclamée des Kékés : la grande, l’immense, la folle, la géniale Brigitte Fontaine. Lire la suite...

Marcher encore : un livre…pour oublier le passé…fuir le présent !

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 1827

marcher encore Par Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Constant est médecin à Marseille ; il a fui Arras, son passé, sa famille compliquée…il habite dans le Lubéron une vieille masure, loin de tout, au bout de rien dans un paysage et un environnement exceptionnel de Giono ou de Pagnol ! Il croise Martial un vieux paysan qui fauche l’herbe à la faux, accueille son jeune frère en déprime et écrit ses rencontres quotidiennes… Lire la suite...

Les métèques : ce qui nous pend au nez... ou Lachaud nous demande nos papiers, à froid !

  • Écrit par Guillaume Chérel
  • Affichages : 2138

les métèquesPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.com/ Né en 1964, à Paris, Denis Lachaud est un auteur pluridisciplinaire puisqu'en plus de publier des romans, chez Actes Sud, depuis ses débuts, en 1998 (J'apprends l'allemand), il est metteur en scène et comédien. En 2011, il a publié "J'apprends l'hébreu", puis "Ah ! Ça ira" (2015), prix Jean Amila-Meckert (2016), qui récompense une œuvre engagée, disant le monde dans lequel nous vivons. Il récidive avec "Les métèques", toujours chez Actes Sud, roman d'anticipation qui imagine une France obsédée par l'identité, au sens « identitaire », fascisante, droit du sol, etc... Suivez mon regard. Bref, vous l'aurez compris, un pays, une terre, où les « migrants » ne sont pas les bienvenus. Lire la suite...

Violette Morris : l’insubmersible femme qui court

  • Écrit par Valérie Morice
  • Affichages : 1809

violette morrisPar Valérie Morice - Lagrandeparade.com/ Le destin de Violette Morris aurait-il été tout autre, si elle n’avait pas subi un viol à 17 ans durant ses années de pensionnat ? C’est ce que sous-entend le livre de Gérard de Cortanze « Femme qui court », inspiré de la vie de ce véritable personnage de roman. Lire la suite...

Deux sœurs : les tourments du désamour selon David Foenkinos

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1889

soeursPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Une évidence. Dès la première page de « Deux sœurs », le dix-huitième et nouveau roman de David Foenkinos, on devine qu’il y a de l’explosion dans l’air. On lit les quatre premières lignes : « Au tout départ, Mathilde perçut quelque chose d’étrange sur le visage d’Etienne. C’est ainsi que l’histoire commença d’une manière presque anodine : n’est-ce pas le fait de toutes les tragédies ? » Jeune femme, Mathilde aime Etienne, ils sont ensemble depuis cinq ans, envisagent l’été précédent en Croatie de se marier et parlent même d’avoir des enfants- « Des étoiles d’un été merveilleux à d’autres étoiles, maintenant, collées sur un plafond ». Mathilde a une sœur, Agathe, mariée et mère d’une petite fille prénommée Lili. On va aussi apprendre que Mathilde est professeure de français et que, chaque année, elle donne un cours sur « L’Education sentimentale » de Gustave Flaubert- c’est son livre préféré, son livre de vie… Une vie qui semble, là au début, écrite, dessinée. Une vie toute en vertiges de l’amour… Lire la suite...

Sans compter la neige : un roman émouvant de Brice Homs

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 1355

la neigePar Félix Brun -Lagrandeparade.fr/ Jennie, la compagne de Russel Fontenot, est sur le point d’accoucher de leur premier enfant ; Russel quitte Washington au plus pressé pour se rendre à Charlottesville. Près de 200km à parcourir, en principe un trajet de quelques heures…mais la tempête de neige va ralentir considérablement sa progression…d’autant qu’il bifurque sans raison vers une route inconnue et le véhicule glisse dans le fossé : "Voilà l’histoire entière de ma vie. La merde dans laquelle je me fous en permanence. Comme si j’avais une espèce d’infirmité qui m’empêche de voir les choses comme elles sont." Coincé dans ce piège de silence et de froidure, le moment est propice à la réflexion, à l’émergence de ses souvenirs, de son enfance, à ses errances étudiantes, à la découverte de l’amour, au secret d’une mère absente, à la Louisianne et à la culture cajun qui sont ses racines… ! Lire la suite...

Carnets de guerre : le nouvel opus sulfureux et brusque de Papacito

  • Écrit par Nicolas Bodou
  • Affichages : 3520

carnets de guerrePar Nicolas Bodou - Lagrandeparade.com/ La violence, c'est pas un coup de poing dans la gueule. La violence, c'est de voir des plumeaux manger des bagels sans gluten dans des villes qui ont été bâties il y a 1700 ans par des gaulois et des wisigoths de centre-trente kilos. Lire la suite...

Roman d’un saltimbanque : un parcours initiatique et philosophique

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 1306

Roman d'un saltimbanquePar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Le récit se situe dans la Chine profonde, au temps de la dynastie Ming, à la même époque où Molière sillonne avec sa troupe les routes et chemins de France… coïncidence ? Le narrateur aurait pu intégrer l’administration et devenir un fonctionnaire lettré ; mais la liberté de pensée a eu raison sur son choix de vie. Après avoir assisté et remplacé son père conteur et animateur d’un théâtre d’ombres, le jeune homme quitte le cercle familial et pour gagner une maigre pitance devient serveur dans un restaurant, intendant d’une riche négociante en thé ; puis il va suivre une compagnie de théâtre en qualité d’assistant machiniste, et devient par la suite acteur. Lire la suite...

La guerre des pauvres : un récit d’Eric Vuillard, en écho à l’actualité !

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 1399

la guerre des pauvresPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/  Avec "La guerre des pauvres", Eric vuillard rétablit la vérité et la dignité de ces révoltes paysannes, de ces victimes de la répression étatique, de ces vaincus de l’Histoire. C’est dans l’Angleterre du XIVème siècle que les paysans s’insurgent contre les impôts trop lourds et leur condition de vie misérable; John Wiclyf mène la rébellion, vite maîtrisée par le pouvoir; John Ball prend le relai, assassiné à son tour; puis Wat Tyler constitue une véritable armée et meurt au milieu de l’émeute décimée. Lire la suite...

Oyana : une longue lettre pour retrouver ses origines

  • Écrit par Hakim Malik
  • Affichages : 1671

OyanaPar Hakim Malik - Lagrandeparade.com/ Toutes les luttes armées sont de bruits et de fureurs, laissant des traces indélébiles sur le peuple souvent otage, toujours victime quand l’aveuglement dirige les actes. Tant d’années à se battre pour une terre et des frontières, tant d’années à vivre caché (et pas pour vivre heureux !), à rester dans un anonymat dicté par les nécessités de la lutte et pour échapper aux lois. Tellement invisible que l’on rate l’une des merveilles de la vie : la naissance d’un enfant répondant au doux nom de Oyana. Cette enfant grandira…et un jour tragique fera d’elle une exilée. Lire la suite...

Personne n’a peur des gens qui sourient : une fuite mystérieuse signée Véronique Ovaldé

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1621

OvaldéPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En une formule, elle résume : « L’attendu et l’inattendu… et la paranoïa ». En une formule, Véronique Ovaldé présente son nouveau roman réussi, « Personne n’a peur des gens qui sourient ». Une fois encore, elle tricote l’histoire d’une famille découse, déchirée. C’est un jour de juin. Une femme, Gloria Marcaggi, part. Elle habite une petite ville en bord de Méditerranée, récupère ses deux filles à l’école, les embarque sans les avoir prévenues. Direction le nord-est. A proximité d’un lac à la profondeur insondable, la maison alsacienne de sa grand-mère dans la forêt de Kayserheim, là où, enfant, elle passait ses vacances. Lire la suite...

Les amochés : l’hallucinant roman de Nan Aurousseau

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 1558

amochesPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Abdel s’est retiré dans un village de montagne, village déserté où seuls survivent Jacky et Monette, un vieux couple hors du temps. A l’écart de tout Abdel vit paisiblement, au milieu de la nature, solitaire, misanthrope à la marge, atrabilaire. Il est immergé au milieu de livres qu’il a lu, qu’il relit ; "j’avais là tous les sages de l’antiquité, tous les philosophes modernes, j’avais lu l’histoire des hommes et elle était édifiante. Lire la suite...

Le discours : famille et blues facétieux pour le roman de Fabrice Caro.

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 1421

GallimardPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/  Adrien la quarantaine, Adrien le timide, l’effacé, prend part au traditionnel repas familial auquel assiste outre ses parents et sa sœur, son futur beau-frère qui lui demande pour les futures noces : "Cela ferait plaisir à ta sœur si tu faisais un petit discours le jour de la cérémonie." A cet instant précis la panique et l’effroi envahissent Adrien, lui le complexé, le timoré, incapable de réagir lorsqu’on se trompe sur son prénom, l’introverti, l’angoissé dans l’incapacité totale de parler en public.  Lire la suite...


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal