Menu

Romans français

De l’autre côté du lac : un roman aliéné

  • Écrit par Valérie Morice
  • Affichages : 1541

côté du lacPar Valérie Morice - Lagrandeparade.com/ Hermann vit paisiblement dans un quartier résidentiel, avec sa femme Soma, à qui il est marié depuis vingt-cinq ans, et sa fille de seize ans, Sam. Leur maison offre une vue imprenable sur un lac dans lequel le narrateur aime se baigner, se ressourcer, avec le sentiment « de nager dans le liquide amniotique du ventre maternel. » Cinéphile, amateur de jeu d’échec, il travaille au Pavillon, un foyer pour jeunes adolescents en difficultés. Cette vie harmonieuse est soudainement déstabilisée par la mort de Pierre, un des jumeaux de leurs voisins, (un couple de Danois aussi froids que l’atmosphère est caniculaire au moment du drame), tué accidentellement par son propre frère Oscar. Lire la suite...

Le Diable emporte le fils rebelle : une mère désespérée…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1998

LeroyPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Prix Goncourt 2007 pour « Alabama Song », Gilles Leroy n’apprécie rien de plus que raconter l’Amérique. Une fois encore, il y emmène le lecteur avec « Le Diable emporte le fils rebelle », un des romans forts de cette rentrée hivernale, bien que ramassé (tout juste 150 pages). Lire la suite...

Philippe Besson : « Je ne fais pas dans l’étalage »

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1538

BessonPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / C’est l’histoire d’un amour. Un amour qui se révélera impossible. Un jeune homme de 22 ans, étudiant en droit, et un homme de trois ans son aîné, marié. Après « "Arrête avec tes mensonges"» et les amours adolescentes, Philippe Besson signe « Un certain Paul Darrigrand »- un « roman » qui lui a été inspiré par une photo retrouvée par hasard dans une boîte à chaussures. Pour la deuxième fois consécutive, l’auteur de dix-neuf romans plonge dans l’autofiction. Non pas comme d’autres, il ne met pas en scène sa vie pour la raconter ensuite. A l’image d’un Serge Doubrovsky ou d’une Annie Ernaux, il rapporte au plus près des épisodes de sa vie. Mieux : Philippe Besson sait comme personne contextualiser ses moments de vie, les replacer dans l’époque. Ainsi, dans « Un certain Paul Darrigrand », le bonheur de l’insouciance amoureuse va se bousculer avec le malheur de la maladie qui a ravagé tant et tant de personnes dans les années 1980-90. De toutes les pages d’« Un certain Paul Darrigrand », transpirent la sincérité et la pudeur. Ce qui donne un livre poignant, émouvant, délicatement empreint de mélancolie. Lire la suite...

« Emmanuel le Magnifique » de Patrick Rambaud : délicieusement satirique…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1207

RambaudPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Maître du pastiche, membre de l’Académie Goncourt qui lui avait décerné son prix pour « La Bataille » en 1997, Patrick Rambaud est également un chroniqueur satirique- sûrement, le meilleur des lettres francophones actuelles. Lire la suite...

Peine perdue : C’est l’histoire d’un mec...

  • Écrit par Valérie Morice
  • Affichages : 1900

KentPar Valérie Morice - Lagrandeparade.com/ C’est l’histoire d’un mec, « musicien-mercenaire » marié à une artiste de street-art, qui se demande pourquoi lorsque cette dernière meurt accidentellement, s’opère en lui un « déni de décès ». Un mec prénommé Vincent Delporte, qui se persuade dans un premier temps que sa désaffection, son manque d’empathie et de tristesse sont dus au fait qu’inconsciemment, il ne l’aimait peut-être plus. Lire la suite...

Saltimbanques : un premier roman sur le fil !

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 1083

saltimbanquesPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/  Un jour sans prévenir, Nathan a bouclé son sac de ses maigres effets, il a quitté son Sud-Ouest, ses parents et son jeune frère Gabriel. A Paris, de petits boulots en emplois précaires, il a enfin trouvé un travail dans une entreprise de recyclage des livres…et puis là, près de dix ans plus tard il retourne dans sa famille ; Gabriel s’est tué au volant de sa voiture. Lire la suite...

Chemin(s) : un premier roman singulier de David Barnouin

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 1349

chemin(s)Par Félix Brun - Lagrandeparade.fr/  La Drôme…le massif des Trois Becs. Après une nuit d’orage intense, l’homme Brun et la femme Blonde partent escalader ces pics mythiques, monde minéral, monde de lumière, de chaleur, de garrigues sauvage…un univers de luttes, de combats ; "Sélection naturelle : l’individu le plus efficace, le plus adapté, le plus téméraire survit. Le plus souvent il se bat pour un individu de sexe opposé."

Lire la suite...

Signal : une ville qui devient folle, entre ésotérisme et sorcellerie

  • Écrit par Valérie Morice
  • Affichages : 1187

chattamPar Valérie Morice – Lagrandeparade.com/ « Signal » paru chez Albin Michel, est le 23ème roman de Maxime Chattam, mais est-ce le meilleur ? C’est un auteur qui peut avoir pour coutume de venir gonfler la liste de ceux sur lesquels on a des « a priori ». Mais la promotion dont il a pu bénéficier un peu avant les fêtes de Noël, fût une tactique plus que convaincante pour piquer la curiosité des novices et rejoindre le temps d’une lecture, la secte Chattamiste et ses disciples. Lire la suite...

L’insomnie de Tahar Ben Jelloun : remède au manque de sommeil

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1441

insomniePar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Comment guérir le manque de sommeil ? Voilà la question qui hante un scénariste de Tanger. Et c’est le sujet de « L’insomnie », le bel et délicat nouveau roman de Tahar Ben Jelloun, poète, peintre, écrivain de l’intelligence et du raffinement, et accessoirement membre de l’Académie Goncourt. Lire la suite...

Chants d’amour de Claire Barré : la femme qui aime les hommes

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1518

ErosPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Une femme, Stella, aime les hommes. Deux hommes : Amir l’amant charnel et Malo le mystique. Une femme déchirée par cet amour qu’elle a porté, porté, portera à ces deux hommes. Lire la suite...

Les enténébrés de Sarah Chiche : un grand roman « mitteleuropéen »

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1332

chichePar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En automne 2018, on l’a quittée avec une formidable « Histoire érotique de la psychanalyse », on la retrouve en ce cœur d’hiver 2019 avec un troisième roman au titre tout aussi mystérieux qu’attirant : « Les enténébrés ». Psychanalyste et psychologue clinicienne auteure, entre autres, de deux romans (« L’Inachevée »- 2008, et « L’Emprise »- 2010), Sarah Chiche joue la rudesse et le romantisme, et ouvre son texte par une citation de Heinrich von Kleist (1777-1811) : « Eh bien, mon excellent ami, dit monsieur C., vous êtes désormais en possession de tout ce qui est nécessaire pour me comprendre. Dans le monde organique, nous constatons que plus la réflexion est obscure et faible, plus la grâce qui en surgit est souveraine et rayonnante ».  Lire la suite...

Occident : Simon Liberati entre art et amour

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1595

LiberatiPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Facilement, il a été classé dans la case « dandy ». Simon Liberati est avant tout « esthète ». La rumeur l’affirme peintre- à ce jour, on n’a jamais vu la moindre de ses toiles… mais on le lit. Lire la suite...

Le Rituel des dunes : Jean-Marie Blas de Roblès, romanesque à souhait…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1299

blas de roblesPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / On le dit érudit atypique. A peine trentenaire dans les années 1980, il fut tenu pour l’un des « grands gnostiques de la littérature française » et présenté comme « un nouveau roi de la nuit » héritier d’André Pieyre de Mandiargues. Aujourd’hui et depuis son grand succès en 2008, « Là où les tigres sont chez eux », on le tient pour l’écrivain de l’exotisme- ce que Jean-Marie Blas de Roblès confirme avec « Le Rituel des dunes ». Lire la suite...

Belle-fille de Tatiana Vialle : amour feutré…

  • Écrit par Serge Bressan
  • Affichages : 1365

Belle fillePar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Dès les premières lignes, c’est dit- et c’est cinglant : « Tu es entré dans ma vie par effraction. J’avais quatre ans, peut-être cinq et je t’ai immédiatement détesté ». Lire la suite...


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal