Menu

Françoise Dolto : un roman graphique pour rendre hommage à une pionnière de l'éducation des enfants

  • Écrit par Julie Cadilhac

doltoPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Si tout le monde connaît Françoise Dolto, pédiatre et psychanalyste française qui s’est consacrée toute sa carrière particulièrement à la psychanalyse des enfants et à la diffusion des connaissances dans le domaine de l'éducation dans de nombreux écrits, c’est surtout grâce à sa participation active dans des émissions radiodiffusées.

Séverine Vidal a reconstitué en roman graphique ( 2 tomes sont prévus) l’aventure radiophonique passionnante intitulé "Lorsque l’enfant paraît" dans laquelle Françoise Dolto avait pour intervieweur Jacques Chancel. Le principe - choisi pour que les auditeurs soient actifs dans leurs demandes et qu’ils effectuent eux aussi un travail de réflexion préalable de leur côté - était de répondre à des courriers dans lesquels les gens évoquaient les questionnements divers qu’ils se posaient autour de l’éducation. La fille de Françoise, Catherine, effectuait un tri préalable de ces lettres, les regroupait par thèmes qui étaient ensuite débattus pendant l’émission. Très vite, "Lorsque l’enfant paraît" a rencontré un vif succès…et sans doute parce qu’au delà des conseils que la psychanalyste prodiguait, elle répétait sans cesse aux parents qu’ils avaient toutes les clés en main pour bien faire avec leurs enfants : «  Les parents connaissent bien leurs enfants. Ils ont souvent toutes les ressources pour que les choses s’arrangent. Mais ils ne le savent pas et n’osent pas parler de tout avec leur enfant. Un enfant a besoin de cette relation de paroles. » Françoise Dolto ne voulait pas « donner l’illusion d’une sorte d’aide magique », elle voulait simplement libérer la parole.

Ce travail est formidable à plusieurs titres. D’abord parce qu’il donne la possibilité à tous ceux qui sont réticents à la lecture d’essais psychanalytiques de découvrir les principes essentiels de Françoise Dolto au travers d’un roman graphique à l’abord plus ludique. Ensuite parce qu’il mêle des moments d’émissions  - où sont décortiquées et analysées des situations du quotidien ( l’enfant qui dit toujours non, l’enfant qui refuse d’aller dormir, l’enfant qui jalouse son aîné, l’enfant qui doit faire face à un bilinguisme à la maison…) à des souvenirs personnels de Françoise Dolto ( on découvre d'ailleurs quelques dessins de Carlos et des photographies de famille émouvantes), partagés avec ses deux enfants ou avec sa mère et sa petite soeur défunte trop tôt.
Si Françoise Dolto est devenue psychanalyste, c’est aussi parce qu’elle a subi enfant une éducation très stricte et sans véritable échange, qu'elle a vécu aux côtés d’une mère capable de lui dire qu’elle aurait préféré la voir mourir elle plutôt que sa soeur qui était si belle et qu'elle a travaillé ensuite dans des hôpitaux où l’enfant n’était encore pas considéré comme un être humain à part entière et s'est battue pour que ça change!

dolto

C’étaient les années 30. J’ai découvert avec horreur la façon dont étaient traités les enfants malades, surtout ceux qui avaient des difficultés psychologiques. L’enfant était considéré comme un tube digestif, les médecins ne savaient pas qu’il pouvait souffrir. On ne l’anesthésiait pas avant une opération des végétations, on le nourrissait, on faisait baisser la fièvre mais on le faisait rester au lit sans lui parler. Hospitalisés dans ces conditions, les enfants sombraient parfois dans une dépression aigue. Les autres internes, parfois excédés par certains enfants qui faisaient sas arrêt pipi au lit, me les envoyaient en consultation après avoir tout essayé, en vain. Tout essayé vraiment…Ils leur supprimaient les boissons, les grondaient, les menaçaient de leur couper le zizi…c’est là que j’ai compris que ce qui comptait, c’était la prévention des troubles qui, plus tard, pourraient s’aggraver et entraîner des états mentaux irréversibles. Je leur parlais du rôle du psychique dans le somatique…et on me prenait pour une folle.

Accompagnée du dessin soigné et des mises en scène pertinentes d’Alicia Jaraba, Séverine Vidal signe un premier tome passionnant que nous conseillons à tous pour bien comprendre l’impact salvateur de cette grande dame, pionnière dans le domaine de l’éducation et qui a influencé à jamais le regard que nous portons sur les enfants aujourd’hui.

L’onde Dolto
Tome 1
Editions : Seuil- Delcourt
Scénario : Séverine Vidal
Dessin et couleur : Alicia Jaraba
Avec la participation de Catherine Dolto
Parution : 16 octobre 2019
Prix : 16,99€

onde dolto


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal