Menu

Paranoïa : un premier roman entre rationnel et irrationnel

  • Écrit par Flavie Dekoste

ParanoiaPar Flavie Dekoste - Lagrandeparade.fr/ Lisa Hernest, psychiatre renommée, est appelée à l'institut Saint-Vincent de Paris pour traiter le cas de Judy Desforêt. Cette nouvelle patiente souffre de paranoïa et d'hallucinations. Également enceinte de cinq mois, elle refuse complètement de s'alimenter. Dans un premier temps en proie au mutisme, la jeune femme va se livrer peu à peu à Lisa au fil des entretiens. Son histoire va ébranler les convictions personnelles et professionnelles de la psychiatre. Où se trouve la fiction ? La réalité ?

Paranoïa est le premier roman de Melissa Bellevigne, et pour un premier essai, l'auteure prouve qu'elle peut embarquer son lecteur dans une folle histoire ! Les pages nous filent entre les doigts et le phénomène de « page-turner » est palpable. Par l'intermédiaire de nombreux flashbacks et d'une double narration, l'on se plonge dans la vie de Judy avant qu'elle ne soit internée. On la découvre enfant, épanouie, bien entourée mais également suivie par une ombre, son ami imaginaire Alwyn qu'elle seule peut voir. Elle seule peut le sentir et le toucher. Leur relation est intense et on navigue entre eux, comme on voyage entre réalité et fiction. On en doute parfois, ce qui nous rend quelque peu perplexe. Si l'on s'attache très vite à Judy, en revanche, on a du mal à cerner le personnage de Lisa : ne pouvant pas avoir d'enfant, elle reporte son désir sur celui de Judy. Ce désir, allant parfois jusqu'à l'obsession, va lui permettre de se poser les bonnes questions sur son couple, sa vie.

Paranoïa (définition Larousse) : Psychose caractérisée par la présence d'idées délirantes systématisées et permanentes, surtout à thème de persécution. Comportement, attitude de quelqu'un, d'un groupe qui a continuellement tendance à se croire persécuté et agressé. Le contenu du livre est loin de la définition même de paranoïa. Il ne faut pas du tout s'attendre à trouver l'aspect psychiatrique développé. Cette partie-là reste en surface. La psychiatre a du mal à contrôler elle-même sa propre vie et s'avère peu professionnelle. Judy, au final, est seulement sujette aux hallucinations de son ami imaginaire et ne se sent pas persécutée par la psychiatre, au contraire. C'est la part de fantastique qui l'emporte dans ce roman.

Les révélations s'enchaînent cependant trop vite, ce qui amène à un dénouement précipité et qui paraît abrupt face à la découverte des personnages et de leur vie dépeint tout au long du roman. Le trop plein d'idées de l'auteure est flagrant dans cette fin prévisible mais ouverte. En fin de lecture, on s'interroge : est-on passé à côté de quelque chose ? a-t-on sauté des éléments clés ? Peut-être aurons-nous des réponses si un second tome est prévu... Malgré quelques déceptions sur la fin, cela reste tout de même une bonne découverte pour ce premier roman avec un bel imaginaire mis en place !

« Il y a toujours un peu de folie dans l'amour,
mais il y a toujours un peu de raison dans la folie. » Friedrich Nietzsche

Paranoïa de Melissa Bellevigne


Éditions : Hachette – Black Moon


Genre : Jeunesse / fantastique / romance


Date de sortie : mars 2016.


Nombre de pages : 320.


Prix : 17 €

Enregistrer

Enregistrer


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal