Menu

Raphaël Haroche : la politesse du désespoir

  • Écrit par Serge Bressan

Raphael Par Serge Bressan -  Lagrandeparade.fr/ Boxeur, il combattrait chez les super-welters. Voyageur, il parcourrait le monde en caravane. Homme de cirque, il serait funambule… A 41 ans, c’est en homme de lettres qu’il nous revient. Raphaël Haroche (connu jusqu’alors comme chanteur et musicien sous le seul prénom de Raphael avec une dizaine d’albums) arrive en ce début d’année avec un premier livre. Un recueil de treize nouvelles, joliment titré « Retourner à la mer ». Il en sera qui, facilement et mesquinement, argueront que c’est là le livre d’un enfant gâté, d’un chanteur (re)connu (trois Victoires de la musique) qui peut s’offrir quelques caprices. Faux ! répondra-t-on. « Retourner à la mer » n’est pas un livre de chanteur.

« Retourner à la mer », ce sont des textes inspirés, poétiques, sombres et tristes, lumineux et joyeux d’un auteur grand admirateur des écrits de l’Américaine Flannery O’Connor (1925- 1964). Chez Haroche, on croise des animaux, des hommes, quelques femmes, des enfants. Au fil des pages flotte un air de parenté avec « Contes de la folie ordinaire » de Charles Bukovski et transpirent une belle et intense sensibilité, le goût et l’exigence du mot juste, l’envie du départ et même de la disparition… Avec Raphaël Haroche, les personnages ont toujours une certaine classe, avancent dans leur histoire avec un art du pas de côté ; chez eux- perdants le plus souvent magnifiques, le désespoir est toujours poli. Un père divorcé a failli perdre son fils dans un accident qu’il a provoqué. Trois adolescents livrés à eux-mêmes entendent un bruit inconnu- ce pourrait être celui de la fin du monde… Un videur vole au secours d’une stripteaseuse usée. Un quadra « boudiné et blafard » en vacances avec sa vieille mère… Il y a l’homme des sables, le dernier des pères, l’enfant qui nage, la plus belle fille du monde ou encore Lazare… Il y a l’escalier, les acacias, des regards, des caresses. Une question, aussi : quel genre d’ami ferait ça ? Ou encore de belles propositions : rester au lit, retourner à la mer.

Retourner à la mer
Auteur : Raphaël Haroche
Editions : Gallimard
Parution : 9 février 2017
Prix : 17,50 euros

Enregistrer

Enregistrer


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal