Pauline

Sous les branches de l’udala : Chinelo Okparanta, vivre envers et contre tout et tous…

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Romans étrangers Mis à jour : jeudi 30 août 2018 07:52 Affichages : 858

BelfondPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Un des livres choc de cette rentrée estivale 2018. Chinelo Okparanta, on l’avait remarquée en 2014 pour son recueil de nouvelles, « Le bonheur comme l’eau ». Née à Port Harcourt (Nigeria), elle est arrivée aux États-Unis à 10 ans, elle est diplômée de trois universités : Pennsylvania State University, Rutgers University et University of Iowa. Aujourd’hui à 37 ans, on la retrouve avec un premier roman, « Sous les branches de l’udala ». Il y a une jeune fille, Ijeoma. Elle a 11 ans. Son père vient d’être tué dans la guerre civile qui déchire la jeune république du Nigeria. Elle raconte joliment la maison de l’enfance : « A mi-chemin entre Old Oba-Nnewi Road et New Oba-Nnewi Road, dans cette zone vague que délimitent l'église du village et l'école primaire, là où s'arrête Mmiri John Road pour mieux repartir ensuite, là s'élevait notre maison d'Ojoto. C'était un bâtiment jeune à étage, construit le long du chemin de terre poussiéreux juste au sud de la rivière John, où la mère de papa avait failli se noyer quand elle était petite, à une époque où les gens allaient encore laver leur linge sur les berges pierreuses ». Sa mère l’envoie vivre un temps dans un village voisin chez un professeur et sa femme. Ijeoma va y rencontre Amina, une jeune orpheline. Elles vont découvrir l’amour. Mais dans ce pays dans les années 1970, l’homosexualité est un crime. Pour Ijeoma, c’est le début d’un immense combat. Vivre ses désirs, s’accomplir, dépasser ce sentiment de haine de soi, accepter de faire ce qu’attend la société. Vivre ses sentiments, envers et contre tout et tous. Avec « Sous les branches de l’udala »- magistral roman, Chinelo Okparanta brille d’une écriture aussi inventive que réjouissante.

Sous les branches de l’udala
Auteur : Chinelo Okparanta
Editions : Belfond
Parution : 23 août 2018
Prix : 22 €

Les bonus de Monsieur Loyal