Pauline

Trois filles d’Eve : Elif Shafak, grande conteuse

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Romans étrangers Mis à jour : samedi 20 janvier 2018 13:55 Affichages : 1651

ShafakPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Avec le grand Orhan Pamuk (prix Nobel de littérature 2006), elle est une des écrivains turcs les plus intéressants du moment. Elif Shafak, on l’avait grandement appréciée en 2015 pour « L’Architecte du Sultan » ; en cette rentrée d’hiver 2018, on la retrouve avec « Trois filles d’Eve », son onzième roman (le septième traduit en français). Une fois encore, son texte est habité par le féminisme, le mysticisme et la géopolitique. La romancière ne manque pas, également, une implacable satire de la société stambouliote dans laquelle évolue l’héroïne, Nazperi Nalbantoğlu, appelée affectueusement Peri par ses proches. Elle a la quarantaine quand l’histoire commence en 2016, et par le jeu de flash backs, on découvre le destin et le parcours de cette femme de 1980 à 2016. Le roman d’une grande et éblouissante conteuse.

Trois filles d’Eve
Auteur : Elif Shafak
Editions : Flammarion
Parution : 10 janvier 2018
Prix : 22 €