Pauline

Carnaval : un roman lumineux et cruel d’Hector Mathis

Écrit par Félix Brun Mis à jour : samedi 25 juillet 2020 07:13 Affichages : 213

CarnavalPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Sitam apprend que son mal est incurable…il est « scléreux »…il a eu tendance à fuir ceux qui partage son existence… "je profite des trajectoires hasardeuses. Je ne fais d’ailleurs plus partie des précis."

Sitam va tenter de retrouver Capu, sa compagne qu’il n’a plus revue depuis huit mois… "La maladie rompt tout ce qui me lie au monde. Elle me détache. Je passe à côté des jours, des choses et des gens. Je regarde le monde depuis l’autre rive." Un homme à la dérive…son ami d’enfance Grand Jean disparait dans un accident, Sitam va rejoindre et retrouve sa banlieue, sa bande, Muco, Benji, l’Allemand, Aristide, dans la « grisâtre »…les souvenirs de misère, de goudron et de béton, de pavés et de trottoirs, de virée, de cuites, de conneries, de bastons…émergent ; "J’ai le sentiment d’avoir été présumé coupable toute mon enfance "…un univers sans horizon, ni rêves.  "De l’alcool, du chichon, de la frustration. Rien que ça à se partager." Une banlieue où par usage les morts passent par l’église… "Elle est d’un christianisme sans légende, vidé de symboles, plein de traditions qu’elle ne comprend plus mais qu’elle exécute. Les gens de la grisâtre font dans la rigueur, pas dans l’exégèse." Sitam dans sa quête va-t-il rejoindre Capu ?

Ce deuxième roman d’Hector Mathis est cruellement beau, sincère, tellement vrai. L’écriture de phrases courtes donne un rythme saccadé, soutenu dans le récit de cet homme pour qui le temps est compté. Avec un humour caustique, cynique, féroce, Hector Mathis signe un livre remarquable et lumineux pour cette rentrée littéraire 2020, "dans quelques éclats de beuverie, compétitions de vécus et autres carnavals de passions tristes".

Carnaval
Auteur : Hector Mathis
Editions : Buchet.Chastel
Date de parution : 20 août 2020
Prix : 16€

A lire aussi : 

K.O. : un premier roman célinien d’Hector Mathis