Amour minuscule : un mirifique et puissant roman graphique

Écrit par Félix Brun Catégorie : Roman graphique Mis à jour : jeudi 21 mars 2019 22:08 Affichages : 1120

AmourPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Les grands-parents d’Iris ont fui voici 80 ans le régime de Mussolini pour se réfugier en Argentine. En 2013, Iris revient à Verezzi et s’installe dans la maison familiale avec Ismail son compagnon. Elle est dessinatrice et Ismail, d’origine syrienne, enseignera l’arabe et la calligraphie. Ils se sont rencontrés en Syrie au cours d’un voyage que la jeune argentine avait entrepris avec sa meilleure amie…Ismail doit retourner préalablement dans son pays, s’affranchir de problèmes administratifs et matériels, et surtout revoir ses parents.

Iris restée seule découvre avec bonheur sa grossesse…elle partage cette heureuse nouvelle avec sa tante Tiz médecin et puis…Iris va écrire pour cet amour minuscule qui grossit dans son ventre une série de lettres émouvantes et bouleversantes alors qu’Ismail injoignable ignore sa future paternité. Mais la Syrie est entrée dans la spirale infernale guerrière, dans la confusion des acteurs d’un conflit sans merci, d’une guerre civile qui devient un enjeu international et religieux au Moyen-Orient…et Ismail va fuir à travers les déserts, les hostilités du terrorisme, les sombres manipulations des passeurs. « Je pensais être un homme décent. Un homme qui a consacré son existence à l’utile et au bien. Aujourd’hui, je ne sais plus qui je suis. » L’attente d’Iris est difficile, longue, douloureuse, obsédante sans nouvelle d’Ismail. De camp de réfugiés en traversées hostiles, Ismail parvient à embarquer sur un rafiot de fortune, bondé d’enfants, de femmes et d’hommes, sans eau ni nourriture, et avec une réserve de carburant très limitée… "Je me suis tu aux requêtes d’eau et de nourriture. Je me suis fais monstre pour survivre, en pensant à Nur : j’ai sali son souvenir. Mais impassible comme le soleil et la lune, qui se fichent de tout. L’existence de chacun domine les autres. Nous ne sommes plus humains." Et…

Térésa Radice et Stéphano Turconi ont réalisé un extraordinaire et merveilleux roman graphique de plus de 300 pages : une histoire d’émigrés, d’immigrés, de famille, de tolérance, d’amitié, de mort, d’amour. Une histoire de racine, de retrouvailles et de découverte entre une mère et sa fille ; une histoire de voyages, de citoyen du monde, de passions. Un ouvrage d’une grande émotion, d’une immense tendresse ; le dessin est délicat, sensible, en parfaite symbiose avec ce mirifique scénario. Une parabole sur la vie, le droit à la différence, l’amour ; une intense et riche poésie dans ces lettres à cet »Amour minuscule ». « La vie, l’amour sont les plus fortes de toutes les choses du monde ». Un très grand moment de lecture.

Amour minuscule
Auteurs : Térésa Radice(scénario), Stéphano Turconi(dessin et couleur)
Traduction : traduit de l’italien par Frédéric Bremaud
Edition : Glénat
Série : treize étrange
Date de parution : 26 septembre 2018
Prix : 27€

Amour