Aung San Suu Kyi, Rohingya et extrémistes bouddhistes : la controverse d’un prix Nobel de la Paix !

Écrit par Félix Brun Catégorie : Bande-dessinée Mis à jour : vendredi 12 juin 2020 11:20 Affichages : 450

massotPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/Le portrait monumental d’Aung San Suu Kyi trône en plein centre de Rangoon…deux journalistes s’étonnent de cet étalage, de cette exhibition…il est vrai qu’elle risque de se voir destituée du Prix Nobel de la Paix obtenu en 1991… Aung San Suu Kyi, chef du gouvernement depuis 2016, n’a pas pris la défense et n’a pas assuré la sécurité de la minorité des musulmans rohingya…elle a laissé faire les persécutions, les massacres, la chasse de cette population qui, par milliers, fuit et se réfugie vers le Bengladesh… Pourquoi ce déni de la part de celle qui fût un exemple de lutte pour la démocratie et la liberté en Birmanie ? Pourquoi privilégier le nationalisme aveugle et le Bouddhisme à la tolérance religieuse et ethnique?

Les deux journalistes ont mené leur enquête dans cette Birmanie torturée entre Bouddhisme et Islam, entre deux ethnies qui s’affrontent jusqu’à la destruction, l’élimination. De Rangoon à Mandalay, à Metktila, ils vont sillonner le pays, rencontrer les acteurs et les victimes de ce drame pour essayer de comprendre, d’expliquer…mais y-a-t-il vraiment une justification ?
Un très beau document graphique de Frédéric Debomy et Benoît Guillaume qui, avec délicatesse, sensibilité et objectivité, exposent les difficultés du peuple birman à mettre en œuvre les Droits de l’Homme dans un contexte politique très particulier, entre une gouvernance controversée et un pouvoir militaire puissant. Le dessin et la couleur renforcent ce sentiment de malaise et de contradiction. Un très bon moment de lecture, un document très pédagogique.

Aung San Suu Kyi, Rohingya et extrémistes bouddhistes
Auteurs : Frédéric Debomy et Benoît Guillaume
Editions : Massot
Date de parution : 19 mars 2020
Prix : 21,90€

Birmanie