Menu

Bande-dessinée

Thomas Cadène : Elle est où, la vraie vie?

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 3150

La Vraie ViePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Jean a 30 ans et deux vies. La première, diurne, est plutôt rangée et classique ; celle d'un employé municipal célibataire et serein dans une ville de province. La seconde se vit la nuit sur le net. Des discussions sur les réseaux sociaux avec des inconnus extravagants, de tous horizons et de tous pays, à l'écoute de musique et au zapping de l'info sur twitter, du téléchargement et du visionnage de films pornographiques aux jeux en ligne d'une grande violence, Jean est addict à cette vie d'internaute autant qu'il le devient de la belle Céline revenue de Paris après ses études. Alors, c'est laquelle la vraie vie au final? Le net n'est-il source que de plaisirs et de rencontres superficiels? La réalité comble-t-elle toutes nos attentes?

Lire la suite...

Sanseverino est Papillon : la bd et la guitare en cavale

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 4046

Sanseverino est PapillonPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ On n'est pas sérieux quand on a 25 ans, qu'on joue les Don Juan de Montmartre et les voyous aux petits larcins, le coeur épris en secret de la belle Nénette avec laquelle on pousse dans la rue la chansonnette, avec un tatouage sur la poitrine qui vous a valu le surnom de Papillon.

Lire la suite...

Sortilèges : le dénouement surprenant en destins renversés de Blanche et Maldoror

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 2272

sortilegesPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Qui pourrait croire cela possible, que Blanche se lasse de la lumière d'Entremonde?

Lire la suite...

Il était une fois dans l'Est : les démiurges de "Pablo" fusionnent en vignettes danse et poésie

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 2798

il était une foisPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Décidément le duo Birmant/ Oubrerie excelle dans l'art du biopic. Après avoir illustré avec brio en planches la vie de Picasso, voilà qu'ils se sont attaqués à l'histoire aussi vraie que singulière d'une rencontre qui avait tout d'improbable et d'insensé : celle du poète russe, Serge Essenine, et de la plus célèbre danseuse du monde, américaine, Isadora Duncan. "Il était une fois dans l'Est" dresse le portrait attirant de la relation amoureuse tempêtueuse de deux êtres que la barrière de la langue, les egos surdimensionnés et le choc des cultures malmènent. D'une obscure taverne des bas-fonds de Moscou aux coulisses du Bolchoï, du Kremlin à une plage californienne, d'un building de Chicago au ciel dans un avion à hélices, le lecteur plonge au coeur de l'Histoire au travers de deux destins qui s'entrecroisent, fusionnent à certaines heures et se percutent à d'autres...Nous sommes en effet confrontés ici au récit d'un amour impossible qui tente de survivre au sein d'une situation géo-politique déjà complexe - nous sommes en 1923 - et le regard des autres, souvent hostile et méfiant vis à vis de leur idylle.

Lire la suite...

Les Minions : ils contaminent maintenant la bd! Panique à bord!

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 2347

les minionsPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Rappelez-vous, c'était en 2010 : dans le film d'animation Moi, moche et méchant ils volaient presque la vedette à Gru tant leur bêtise intrinsèque provoque un rire irrépressible chez petits et grands. Après la création d'un film dans lequel ils tiennent le rôle-titre, le Journal de Spirou et les éditions Dupuis ont été aussi contaminés. Lire la suite...

Les grands peintres : l'histoire des arts plastiques en cases

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 2302

Les grands peintresPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Le concept est attrayant : (re)découvrir la genèse, les sources d'inspiration et la destinée d'un peintre célèbre au travers d'une bande-dessinée. 50 pages pour faire ressortir l'essence d'une œuvre de génie.

Lire la suite...

Undertaker : une brillante danse des vautours pour le mangeur d'or

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 3172

La danse des vautoursPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ 1868. Quelque part dans le Far-West, non loin tout de même d'Anoki City. Après un flashback révélateur, nous voici au bord d'un pont suspendu au-dessus d'un ravin, des menaces en veux-tu en voilà, des fusils en joue, les Yankees d'un côté, des mineurs d'Anoki surexcités par la colère de l'autre et au centre, l'équipée chargée de conduire le cadavre de Cusco qui a la panse remplie de ses lingots d'or jusqu'à l'une de ses mines, sa dernière demeure : notre croque-mort Crow aux réparties caustiques, Miss Rose Prairie et ses principes chevillés au corps et Lin, une des anciennes domestiques du défunt. Le contexte est en place. Si le premier tome, " Le Mangeur d'or" ( vendu à 50000 exemplaires! ) prenait le temps d'installer le cadre et les personnages et jouait davantage sur la densité psychologique, " La danse des vautours" tient en haleine par une action qui ne faiblit pas. Sous l'œil du fidèle vautour de Crow, la rapacité de l'humain se déchaîne, l'anarchie et la loi du plus fort règnent et le désert de l'Ouest Américain est pavé de mauvaises intentions. Nos héros en sortiront-ils indemnes?

Lire la suite...

François Morel et Jean-Claude Morchoisne : une rencontre heureuse en mots et en coups de crayon

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 3832

portraits crachésPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Un jour, " l'un des dessinateurs dont (François Morel) collectait les travaux ( étant enfant), (l)'écoutant à la radio, se dit que pour accompagner ses portraits-charge, comme on disait à l'époque de Daumier, un gars comme ( lui), pour ajouter ses petits commentaires, pourrait faire l'affaire." François Morel accepte de se prêter à un exercice dont il est aussi coutumier que talentueux: l'écriture de petits billets qui, dans cet ouvrage, accompagnent des caricatures créées par Jean-Claude Morchoisne.

Lire la suite...

Igort : "Se faire piéger par les anecdotes est la chose la plus dangereuse pour un narrateur"

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 2873

IgortPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Igor Tuveri est originaire de Cagliari en Sardaigne.  Il débute sa carrière d’auteur de BD à Bologne et collabore, dans les années 80, à de nombreuses revues internationales comme Métal Hurlant. Il a publié des ouvrages pour divers éditeurs tels que Les Humanoïdes Associés, Cornélius, Casterman et Futuropolis. Chez ce dernier éditeur, il a publié en 2010 Les Cahiers Ukrainiens, en 2012 Les Cahiers Russes, deux reportages consacrés aux pays de l’ex-URSS où il s’est rendu à maintes reprises. En 2015, il publie Les Cahiers Japonais, un hommage à la culture japonaise. Mêlant anecdotes personnelles, portraits d’artistes d'horizons divers et autres icônes incontournables pour qui a vécu au Pays du Soleil Levant comme lui, il nous offre une bande-dessinée documentaire aux graphismes variés et à la teneur passionnante. Rencontre avec Igort, en mots et en planches.

Lire la suite...

Poussin 1er : une bande-dessinée qui philosophe avec humour et finesse

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 4066

PoussinPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Poussin 1er est de retour, toujours aussi égocentrique et narcissique, délicieusement givré et décalé. Haut comme un œuf, grassouillet nourri aux grains des étoiles, naïf à souhait mais farouchement accroché à ses certitudes, ce coq en devenir est aussi tordant qu'attachant.

Lire la suite...

Le bus : un deuxième tome qui vous transporte comme sur des roulettes!

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 2966

Le busPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Imaginez qu'on vous propose un jeu : inventer une déclinaison de situations aussi loufoques qu'absurdes qui prendraient pour cadre spatial l'autobus. Voilà ce que s'amuse à faire Paul Kirchner dans ses strips en noir et blanc.

Lire la suite...

Sykes : un western à la gâchette réactive et à la morale des grands chemins

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 2094

SykesPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Lorsque Sentence Sykes débarque, les criminels ont intérêt à bien se tenir. Le Marschall est connu, en effet, pour juger, condamner et exécuter dans la même foulée. Accompagné le plus souvent de son compagnon d'armes O'Malley, à la gâchette sensible, il parcourt l'Ouest sauvage et tâche de mettre un peu d'ordre dans ces grands espaces où l'on a tendance à se faire justice soi-même. D'où vient la détermination froide et le courage presque suicidaire dont il fait toujours preuve? du drame qui le hante chaque nuit sans doute... Lire la suite...

Etienne Davodeau et Benoît Collombat : les coulisses sombres et embarrassantes de la Vème République

  • Écrit par Félix Brun
  • Affichages : 2274

Cher Pays de mon enfancePar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ En cosignant "Cher pays de notre enfance", Etienne Davodeau et Benoît Collombat invitent à découvrir l’envers du décor et les années tumultueuses et sanglantes de la Vème République au moyen de ce que l'on pourrait définir comme un documentaire graphique ou encore une investigation dessinée. La face cachée du pouvoir n’est pas très reluisante dans les années 70, avec l’assassinat du Juge François Renaud, les coups de main et de matraques du SAC, les magouilles et barbouzeries en tout genre couvertes par les réseaux policiers et judiciaires…. Lire la suite...

Émilie voit quelqu'un : une autopsie psychanalytique qui n'oublie pas l'humour

  • Écrit par Julie Cadilhac
  • Affichages : 2704

EmiliePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Émilie est institutrice. Elle a 30 ans, des parents aimants et une sœur parfaite, mère épanouie de trois enfants. Elle vit avec son compagnon à Paris. En apparence, rien ne devrait aller vraiment mal si ce n'est quelques tracasseries quotidiennes. Pourtant Émilie présente des symptômes de dépression de plus en plus préoccupants et elle ne trouve même pas dans ses amies un soutien solide pour l'épauler. Un de ses collègues lui donne le nom d'une psy et l'invite à consulter. Arrivera-t-elle à sortir la tête de l'eau? Réalisera-t-elle que le monde tel qu'elle le perçoit n'est pas tel qu'il est en réalité? Après la psy, le beau temps?

Théa Rojzmann a étudié la philosophie jusqu'en maîtrise puis a suivi trois ans une formation de Thérapie Sociale auprès de son père, Charles Rojzmann, psychosociologue. Elle sait donc de quoi elle parle quand elle aborde les méandres mystérieux et complexes de la psychologie. Cet album, qui n'oublie pas l'humour et la couleur, est l'occasion d'aborder un mal quotidien : celui de la dépression et de la difficulté de s'en sortir. L'entourage n'a pas toujours la bonne attitude, peut être en partie responsable du mal-être existant et la thérapie apporte donc une alternative non négligeable pour l'être souffrant. Le scénario mêle intelligemment des moments de narration à des planches didactiques qui expliquent ( avec pédagogie ) certaines notions essentielles de la psychanalyse. Le lecteur entre vite en empathie avec ce personnage complexé par sa petite taille aux tenues vestimentaires à la Mary Poppins.
Une fois de plus, Théa Rojzmann use de la bande-dessinée pour opérer une plongée dans le subconscient. Les dessins d'Anne Rouquette s'adaptent avec intelligence et simplicité à cette tranche de vie féminine en autopsie. A découvrir!

Emilie voit quelqu'un
Dessin: Anne Rouquette
Scénario: Théa Rojzman
Editions Fluide Glacial
En librairie le 19 août 2015
Prix: 16€


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal