Menu

Sept frères : enquête et franc-maçonnerie pour la série-concept dirigée par David Chauvel

  • Écrit par Julie Cadilhac

Sept frèresPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Sept frères, Sept psychopathes, Sept voleurs, Sept pirates, Sept missionnaires, Sept guerriers, Sept yakuzas, Sept prisonniers, Sept survivants, Sept personnages, Sept clones, Sept naufragés, Sept dragons...trois saisons pour 21 albums jouant avec le chiffre - considéré parfois comme magique en raison d'un nombre de coïncidences physiques, ésotériques, historiques et mathématiques - pour imaginer des récits aux univers variés.
"Sept frères" est le 16ème album paru de la série. Il raconte comment en février 1943, le réseau de Résistance d'une loge de francs-maçons ( Jakob Ferret, Elias Guttman, André Lemourieux, Marcel Astier, Bernard Soulac, Henri Demonteil et Jean Guérin ) a été décimé. En janvier 1851, une lettre de leur vénérable maitre, pourtant assassiné par les allemands en 1943 sous les yeux d'Henri Demonteil, leur demande de se réunir à nouveau. Sur place, un autre courrier leur explique qu'un traître est parmi eux et les a vendus, à l'époque, aux allemands. C'est donc l'heure de faire éclater la vérité...
Didier Convard et Jean-Christophe Camus ont imaginé un scénario sous forme d'enquête bien mené. Face à ces destins d'hommes brisés durant l'Occupation, le lecteur a du mal à deviner qui est celui qui a inventé une fausse histoire tragique pour se dédouaner de tout soupçon. Hervé Boivin use d'un style réaliste de qualité. Son choix d'utiliser le noir et blanc pour raconter les flash-backs facilite la lecture ; ainsi, si le procédé n'est pas original, il se révèle efficace et esthétique. La mise en scène, aussi classique qu'élégante, sied parfaitement à l'ambiance de l'intrigue.
Un tome séduisant pour son scénario autant que pour son graphisme qui a le mérite, en outre, de rappeler à la mémoire collective d'autres victimes, souvent oubliées, du nazisme.

Titre de la série : 7
Tome 2, saison 3 : Sept frères
Éditions: Delcourt
Scénario : Didier Convard & Jean-Christophe Camus
Dessins: Hervé Boivin
Couleur: Delf
Parution: 13 janvier 2016
Prix: 14,95€


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal