Watertown : Maggie Laeger a-t-elle tué Mr Clark?

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Bande-dessinée Mis à jour : mardi 5 janvier 2016 20:01 Affichages : 1973

CastermanPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Philip Whiting mène une vie sans heurt à Watertown. Lorsqu'il sort de son boulot alimentaire dans les assurances, il n'oublie jamais de faire un détour pour acheter un des délicieux muffins préparés par Maggie Laeger, à la pâtisserie de Mr Clark. Mais un lundi matin, Maggie lui répond à son salut habituel : " Demain, je ne serai plus là"... Comment ne pas trouver la coïncidence étrange lorsque, le lendemain, en même temps que sa disparition dans la nature, on retrouve son patron " mort dans sa cuisine, écrasé par une lourde étagère qui s'était décrochée du mur au-dessus de son plan de travail"? Deux ans plus tard, Philip fait connaissance "d'une Marie Hotkins, dans une petite ville nommée Stockbridge, à l'autre bout du Massachusetts", qui ressemble étonnamment à la fameuse Maggie. Poussé par la curiosité, Philip décide de jouer les enquêteurs et de percer à jour ce mystère : Maggie est-elle une meurtrière? Et si oui, quelles ont été ses motivations?

Beaucoup connaissent Jean-Claude Götting, malgré eux, pour ses illustrations des couvertures françaises des romans d'Harry Potter. Moins savent qu'il a reçu pour Crève-Coeur, son premier livre de bande dessinée, le Prix du meilleur premier album à Angoulême en 1986. Dans Watertown, l'auteur a imaginé un polar séduisant à l'ambiance hitchcockienne dans une Amérique des années 60. La genèse? " L'élément déclencheur a été l'achat d'un vieil album de photos sur Internet; celui d'une famille américaine dont je ne sais rien." explique Götting. Il précise que ce qui l'intéresse dans le roman noir, " c'est le côté tragique." Il "emprunte surtout au polar le côté enquête, qui est une forme de narration intéressante. Mais, dans ce livre, elle est au moins autant le moyen d'élucider un mystère qu'une manière de raconter la psychologie de celui qui la mène." Chapitre après chapitre, on se laisse mener par l'enquête de ce détective-amateur qui espère - on imagine! - injecter un peu d'adrénaline dans son existence rangée. Une mise en scène classique mais efficace, sous influence "des grands auteurs américains", et des techniques picturales ( " un trait noir au pinceau et un travail de grisés réalisés avec un petit rouleau à gouache, modulés à la gouache blanche pour les lumières.(...) avec des touches de couleurs Pantone ( un bleu et un jaune) réalisées numériquement") d'une élégance sobre. Un one-shot qui séduira, à n'en pas douter, les amateurs du genre et les nostalgiques d'une bande-dessinée plus traditionnelle mais qui a fait ses preuves par sa pérennité...

Watertown
Éditions: Casterman
Scénario & Dessin : Jean-Claude Götting
Prix: 18€
Parution: 6 janvier 2016