Undertaker : une brillante danse des vautours pour le mangeur d'or

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Bande-dessinée Mis à jour : samedi 3 novembre 2018 00:22 Affichages : 3061

La danse des vautoursPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ 1868. Quelque part dans le Far-West, non loin tout de même d'Anoki City. Après un flashback révélateur, nous voici au bord d'un pont suspendu au-dessus d'un ravin, des menaces en veux-tu en voilà, des fusils en joue, les Yankees d'un côté, des mineurs d'Anoki surexcités par la colère de l'autre et au centre, l'équipée chargée de conduire le cadavre de Cusco qui a la panse remplie de ses lingots d'or jusqu'à l'une de ses mines, sa dernière demeure : notre croque-mort Crow aux réparties caustiques, Miss Rose Prairie et ses principes chevillés au corps et Lin, une des anciennes domestiques du défunt. Le contexte est en place. Si le premier tome, " Le Mangeur d'or" ( vendu à 50000 exemplaires! ) prenait le temps d'installer le cadre et les personnages et jouait davantage sur la densité psychologique, " La danse des vautours" tient en haleine par une action qui ne faiblit pas. Sous l'œil du fidèle vautour de Crow, la rapacité de l'humain se déchaîne, l'anarchie et la loi du plus fort règnent et le désert de l'Ouest Américain est pavé de mauvaises intentions. Nos héros en sortiront-ils indemnes?

Le tome 1 était déjà un excellent présage. Le tome 2 est une confirmation: cette série a du génie. Le scénario, cousu de fil noir, halète au rythme des chevaux lancés à toute bride pour échapper à la fureur des mineurs cupides, se colore de répliques corrosives servis par le séduisant Undertaker et se pimente du charme d'une délicieuse gouvernante anglaise. Le dessin est épatant ! Voilà un western haut en couleurs qui respecte les codes du genre avec pertinence pour mieux les exploser ensuite! Impossible d'être déçu!

Série : Undertaker - Editions Dargaud
Tome 2 : La danse des vautours
Scénariste: Xavier Dorison
Dessinateur : Ralph Meyer
Prix: 13,99€
En librairie le 27 novembre 2015

Exposition: 

- Du 8 novembre au 8 décembre 2018, expo rétrospective à l'Institut Saint-Luc de Liège ( Belgique) - Une centaine d'originaux exposés.