Et si demain… le retour ! : la SF à hauteur de pré-ados, pour s’interroger sur le monde de demain

Écrit par Sylvie Gagnère Mis à jour : lundi 27 juillet 2020 13:12 Affichages : 117

le retourPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Un recueil de nouvelles de science-fiction pour les ados ? C’est plutôt une bonne idée, ça ! Après Et si demain…, Michel Piquemal récidive en proposant Et si demain… le retour !

 

Onze nouvelles où l’auteur imagine des lendemains qui ne chantent guère. Les thèmes abordés ont bien sûr déjà été traités en SFFF, mais l’originalité n’est pas le propos de ces histoires. Il s’agit en réalité d’explorer les dérives possibles (attendues ?) de notre monde d’aujourd’hui, de pousser les plus jeunes lecteurs à s’interroger et de les amener à faire les choix qui s’imposent pour éviter nombre des dérives décrites ici.

Homo cretinus imagine un futur où les humains sont devenus de plus en plus idiots, à force de préférer l’abrutissement des écrans à la curiosité. La convocation évoque sans contexte le système de notation des citoyens, développé depuis cette année par la Chine. La loi des 65 dépeint une organisation de la société qui a trouvé une solution certes radicale, mais discutable, au surpeuplement. Pas de chichis pour les chihuahuas dénonce les dérives du marketing à tout crin. Le grand marché carcéral illustre le capitalisme dans toute sa splendeur. Spy for you nous rappelle qu’à force de rendre publique notre vie, plus rien ne demeure secret. L’éternité pour punition questionne les avancées de la science, quand Le cauchemar des glaces et son virus réveillé par le réchauffement climatique résonne étrangement en ces temps de pandémie mondiale. Dans Candide 2064, c’est une société où l’argent périme, et vite, qui nous est présentée avec beaucoup d’humour. Les chevaliers blancs explore le changement climatique du point de vue des fonds de pension, tandis que Je fais ma part clôt le recueil sur une note optimiste qui n’est pas sans rappeler les actions menées aujourd’hui par Greta Thunberg et des adolescents du monde entier.

L’ouvrage est une bonne initiation à la SFFF pour les plus jeunes lecteurs, les nouvelles sont faciles à lire et très courtes. Les récits présentés encouragent à se questionner sur les travers de nos sociétés et nos comportements parfois dévastateurs. Alternant sérieux et humour, récit à chute et texte à morale, la diversité permet une lecture agréable.


Et si demain, le retour 
Auteur : Michel Piquemal
Éditions : Le Muscadier
Collection : Rester Vivant
Parution : 2 juillet 2020
Prix : 11,50 €
À partir de 13 ans