Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Jovany & le dernier saltimbanque : farfelu, détonnant, à l’énergie débordante, un comique inclassable et talentueux !

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Théâtre Mis à jour : dimanche 19 janvier 2020 19:01 Affichages : 239

JovanyPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Jovany, c’est un OTNI, un Objet Théâtral non-identifié. Acrobate, mime, chanteur, musicien, magicien, harangueur, on ne sait quel qualificatif lui attribuer, puisqu’il est tout cela à la fois. 

Son spectacle est un univers à lui tout seul, un univers fantastique, humain, tendre, poétique et surtout déjanté !

Il raconte sa vie (depuis son vécu de spermatozoïde quand même), son grand-père amuseur public qui l’a initié à la vie d’artiste, son parcours, ses déboires et ses espoirs. Le tout avec un débit de parole incroyable, une gestuelle formidable, une énergie débordante.

Ça part dans tous les sens, on passe de la chanson au mime, de la musique avec guitare ou clochettes à l’acrobatie à un rythme effréné.

Il harangue les spectateurs, les fait participer, les entraîne dans son monde absurde et tendre.

Quand il débarque sur scène, en chapeau haut de forme à l’esthétique steampunk et sa veste orange à fleurs, il saute, virevolte, débite son texte à une allure folle. On est un instant perdu, avant d’embarquer dans ce voyage burlesque et onirique. Entre souvenirs et affabulations, sur le fil du rasoir, il déroule sa folie sans jamais tomber dans la caricature. Lorsqu’on a peur qu’il n’aille trop loin, trop lourdement, il s’envole d’une pirouette élégante. Son visage semble de caoutchouc tant il est malléable et expressif, sa voix se place pour entonner des chansons (certaines à compléter par les spectateurs, ce qui donne des choses parfois très surprenantes, mais avec lesquelles il joue avec un talent d’improvisation remarquable), son corps se dépense sans compter entre sauts, contorsions et simple présence.

Un moment en suspens, entre rires et émotion, qui nous surprend à chaque instant. Ça ne se raconte pas vraiment, ça se vit, ça se partage. Et on ressort le sourire aux lèvres, l’esprit léger, après ces 70 minutes de pur délire.


Jovany & le dernier saltimbanque
One man show
De et avec : Jovany
Durée : 70 minutes

Dates et lieux des représentations: 
- Du 9 janvier au 28 mars 2020, les jeudi, vendredi, et samedi à 20h au Petit Palais des glaces – 75010 Paris