Menu

Au royaume des vivants : ambiance polar noir, téléportation, un voyage drôle et original pour cette novella où, décidément, quelque chose ne tourne pas rond !

  • Écrit par Sylvie Gagnère

royaumePar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Les éditions 1115 poursuivent leurs publications de novella, au format 11 par 15, idéal pour se caser facilement dans une poche ou une valise, une véritable invitation au voyage ! C’est particulièrement vrai pour ce texte d’Emmanuel Quentin.

Nous sommes dans un futur que l’on imagine assez proche, où il suffit d’emprunter un téléporteur pour se rendre en quelques minutes à Hanoï, Rio de Janeiro ou Rome. C’est facile, c’est pratique, ce n’est pas cher. Tout le monde peut aller d’un bout de la Terre à l’autre. Enfin, presque tout le monde, puisque les personnes du groupe sanguin AB négatif ne le peuvent pas. Pourquoi ? On n’en sait rien.

C’est le cas de Dominique Serin, détective privé et héros de cette aventure. Est-ce pour cette raison qu’il est littéralement obsédé par une série de disparitions inexpliquées ? En attendant, il doit envoyer son jeune – et exaspérant – assistant, Gontran, enquêter pour lui dans une histoire ma foi bien classique de suspicion de tromperie. Mais… et si les deux affaires étaient liées ?

Ça démarre comme un bon vieux polar, avec privé amoché et plus ou moins misanthrope, avant de glisser vers… je vous laisse la surprise ! Le récit est parfaitement bien construit et Emmanuel Quentin distille avec talent les informations. Cela donne un texte particulièrement agréable à lire, fort bien écrit, avec quelques pointes d’humour bienvenues et une belle originalité. Les personnages sont croqués en quelques mots et ont tous une réelle individualité. Quelques flash-backs sur leur passé nous éclairent sur leur personnalité, sans alourdir la narration enlevée.

Les Éditions 1115 nous promettent des voyages littéraires, pari tenu!

Au royaume des vivants 
Auteur : Emmanuel Quentin
Éditions : Mille Cent Quinze (1115)
Parution : 1er octobre 2020
Prix : 7 €


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal