Pauline

Onzième roman, livre dix-huit : Dag Solstad, l’écrivain des profondeurs

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Romans étrangers Mis à jour : mardi 15 janvier 2019 22:23 Affichages : 665

onzième romanPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Il y a une préface signée Haruki Murakami- déjà ça en impose ! Extrait : « Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais plus retrouvé à ce point happé par un roman ». Il y a aussi les commentaires de l’Autrichien Peter Handke : « Dag Solstad est un écrivain des profondeurs… Il a du souffle », et du Norvégien Karl Ove Knausgård : « Sa langue scintille d’une élégance « old-fashioned », et irradie un souffle unique, inimitable et plein d’élan ». Tant de mots d’excellence pour le nouveau texte du Norvégien Dag Solstad, "Onzième roman, livre dix-huit"… On résume : voilà peu, Bjørn Hansen a fêté ses 50 ans. Il ne peut que constater que le hasard a mené sa vie. Dix-huit ans plus tôt, il s’est éloigné de sa femme et son fils de 2 ans, a filé vers sa maîtresse. Alors, il est convaincu que cette situation nouvelle va apporter une dimension différente à sa vie. Evidemment, comme prévisible, le temps a passé- avec son lot de désillusions. Donc, Bjørn Hansen prend une grande décision : il va tout bousculer, et ne pas hésiter à mettre en place une suite aussi inattendue que périlleuse à sa vie. On lit : « L'insupportable conception, la conviction d'avoir passé sa vie entière à être en quête de quelque chose qui se pulvérisait devant lui en raison du caractère décidément impitoyable de la nature », et aussi : « Le plan serait réalisé. Il était désormais on ne peut plus concret. Il ne manquait que le lieu du délit, qui se révélerait de lui-même à la première occasion venue ». On a là, avec « Onzième roman, livre dix-huit », un bel et grand texte sur la crise existentielle. C’est d’autant plus fort, d’autant plus intense que le romancier norvégien raconte avec une acuité remarquable une société ordinaire, où la banalité et l’amoralité font loi, où la marchandise aura toujours priorité sur les idéaux.

Onzième roman, livre dix-huit
Auteur : Dag Solstad
Editions : Notabilia / NoirsurBlanc
Parution : 30 août 2018
Prix : 17 €