Pauline

L’Art d’échouer : ...ou comment sortir plus fort.e de ce que l'on maîtrise pas!

Écrit par Delphine Caudal Catégorie : Essais, société et bien-être Mis à jour : vendredi 15 mai 2020 23:14 Affichages : 507

echouerPar Delphine Caudal - Lagrandeparade.com/ « J’ai beaucoup appris en faisant ce podcast et en écrivant ce livre. L’une des choses que j’ai trouvées particulièrement intéressante quand j’ai commencé à approcher des invités potentiels, c’est que les hommes et les femmes ont une vision de l’échec très différente […] Les femmes sont plus facilement victimes de leurs propres doutes ».

Elle est journaliste, et a dépassé la quarantaine. Un tournant dans sa vie pour écrire « l’art d’échouer » ? Sûrement. Mais le titre est trompeur. On pourrait s’attendre à une austère analyse remplie d’amertume assertie de quelques principes de développement personnel… Pas du tout. Ce qui est sûr dans cet écrit jalonné de questionnements et d’anecdotes de célébrités, c’est que la journaliste ne manque pas d’humour et d’autodérision. Bref, c’est un livre qui se dévore, qui amuse, et qui rassure sur les échecs.

Car échouer est aussi un art, permettant de mieux se connaître, de mieux évoluer et de savoir ce qui nous convient.

« J’ai appris que quand notre vie ne nous convient pas, il n’est jamais trop tard pour la changer. Il faut juste avoir le courage de sauter dans le vide. C’est vertigineux, c’est effrayant, mais une fois qu’on surmonte sa peur et que le vortex des émotions se calme, on se redécouvre et on voit de nouveau que le monde est vaste, et beau ».

Elizabeth Day a une vie que beaucoup de workingwomen pourraient envier : des interviews avec des stars de la chanson, du cinéma, de la téléréalité, un physique très agréable et un talent littéraire certain. Mais c’est en toute modestie et franchise que cette dernière nous livre les obstacles qui se sont présentés à elle, et la colère qu’elle a longtemps réprimé face à ses supérieurs. Travaillant d’arrache-pied pour évoluer au sein d’un journal où elle se rend compte (des années plus tard) qu’elle a, elle aussi, subi des actes de sexisme. Elle confie, avec un courage dont certainement peu de personnes témoigneraient, ses peines et ses erreurs de jugement.

Comment échouer aux examens, en amour, en famille, en amitié, au travail, dans la réussite. Mais aussi, comment échouer à être parfaite « comme Gwenyth Paltrow », à avoir des enfants...Et c’est bien ce dernier échec qui touche le plus. Elle est sincère, humaine, et terriblement réaliste.

Je parle de mon expérience dans l’espoir que cela resonnera chez quelqu’un d’autre, qu’il ou elle se sentira moins seul.


Introspection publique et générosité, c’est ce qui nous vient spontanément en tête quand on repense à cette lecture…que l'on recommande fortement !

« L’échec est l’épice qui donne sa saveur au succès », citation d’Henry Truman en préface de ce cinquième livre d’Elizabeth Day. Ainsi, tout est dit.

Un teaser à regarder ici !

L'art d'échouer
Autrice : Elisabeth Day
Editions : Belfond
Parution: 5 mars 2020
Prix : 21,90€