Pauline

Peur : Bob Woodward à la Maison Blanche

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Essais, société et bien-être Mis à jour : mercredi 16 janvier 2019 22:26 Affichages : 1009

peurPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Dans les premières années 1970, avec son confrère Carl Bernstein, l’alors jeune (29 ans) journaliste Bob Woodward sortait une immense enquête dans les colonnes du « Washington Post ». Tous deux y révélaient le scandale du Watergate qui entraîna la démission du président Richard Nixon. Cet épisode est, aujourd’hui encore, tenu pour un modèle du journalisme d’enquête. Quarante-six ans plus tard, Woodward est toujours une des grandes plumes de la presse, outre-Atlantique. Et il ne rechigne pas à travailler sur le long format. A preuve : « Peur », son livre-enquête paru cet automne. Avec pour sous-titre : « Trump à la Maison Blanche ». L’éditeur français a pris soin de rappeler sur la couverture : « Plus de 1,2 million d’exemplaires vendus » (aux Etats-Unis- NDLR). Certes, avec l’actuel Président américain, c’est du pain béni pour tout auteur- romancier ou enquêteur. Et avouons-le, « Peur » de Bob Woodward est un sacré livre de plus de 500 pages, aussi explosif qu’accablant. Certes, Woodward ne fait pas dans l’inédit- outre-Atlantique, de nombreux ouvrages sont parus ces temps derniers sur le locataire de la Maison Blanche, dont de Michael Wolff, le très remarqué « Fire and Fury » (en VF : « Le Feu et la Fureur », Robert Laffont). Mais avec « Peur », le journaliste reste fidèle à sa méthode de travail, le « deep background » avec des centaines d’entretiens (dont certains anonymes). Et c’est une étourdissante plongée dans un monde ubuesque- oui, de la Maison Blanche avec Donald Trump, ce sont si souvent les mots d’Alfred Jarry et de son Père Ubu qui résonnent : « Il nous est en effet impossible de concevoir du vrai sans qu'il y ait du faux »… Au hasard des pages, on apprend que, entre autres, les conseillers du Président américain ont pris l’habitude de prendre, sur son bureau, les dossiers « sensibles ». Que ses avocats ont tout mis en place pour que Donald Trump ne soit pas interrogé par le procureur chargé d’enquêter sur une éventuelle intrusion russe dans la campagne présidentielle de 2016. Que, pour la politique étrangère et la défense, son comportement inquiète ses proches qui évoquent son ego surdimensionné, son inculture et aussi son impulsivité… A l’issue de cette vertigineuse plongée aux côtés du monstre version Donald Trump, Bob Woodward conclut d’une formule : « C’est un idiot. Il a déraillé ».

Peur
Auteur : Bob Woodward
Editions : Seuil
Parution : 29 novembre 2018
Prix : 24,50 €