Pauline

La Musique engloutie : Christian Haller, histoire de famille…

Écrit par Serge Bressan Catégorie : (Auto)biographie Mis à jour : jeudi 30 août 2018 07:25 Affichages : 1225

hallerPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Une histoire de famille. Celle de Christian Haller, 75 ans, né à Brugg (Suisse), biologiste, considéré comme l’un des essentiels écrivains suisses alémaniques de l’époque, de nombreuses fois primé (dont le Prix Schiller 2007 pour sa « Trilogie des Erinnerns » et le Prix des arts du Canton d’Argovie 2015). Avec « La Musique engloutie », il (s’)offre une plongée dans son histoire familiale. Ainsi, en sa compagnie, on voyage dans le temps en un pays d’Europe de l’est. Les années 1920 dans le Bucarest florissant, l’exil en 1926, la plaie profonde qui ne se refermera jamais… Christian Haller veut comprendre. Pourquoi sa mère s’est éteinte « de son vivant comme une espèce de l’ère primaire ». Et pour comprendre, rien de mieux que le voyage là où tout a commencé- dans la Roumanie des Ceaușescu. Au fil des pages toutes empreintes de mélancolie, de nostalgie, transpire cette « Musique engloutie » au temps de la Mitteleuropa- c’était, disait-on, l’âge d’or. On entend le grand-père de l’auteur, il s’adresse « à la silhouette élancée et vêtue de blanc de sa fille qui, hésitante, posait sa main sur la rambarde : -Nous sommes en Roumanie. C’est à Vienne que le Danube est bleu. Pas ici en Roumanie ». Puis il y eut aussi les temps noirs de la Deuxième Guerre mondiale, ceux de la dictature communiste avec le couple Ceaușescu et ses affidés, ses obligés. « Le présent est notre vie. Il serait vain d’aspirer à retrouver un âge d’or que nul jamais n’entrevoit », écrit Christian Haller en ouverture de « La Musique engloutie », un texte furieusement personnel, follement universel…

La Musique engloutie
Auteur : Christian Haller
Editions : Zoé
Parution : 23 août 2018
Prix : 21 €