Torrents d'amour : le "deux" en déclinaisons désopilantes

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Bande-dessinée Mis à jour : samedi 1 février 2020 20:18 Affichages : 1319

torrents d'amourPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Dire qu’on l’attendait est…une litote! Les éditions Pataquès ont diffusé en avant-première depuis de nombreuses semaines quelques planches qui faisaient espérer un album d'une facture charmante et on n'a pas été du tout déçu.e! Ce « Torrents d’amour » de Jean-Christophe Mazurie pourrait bien devenir le livre de chevet de tous les couples et les célibataires qui, à l'illusion improductive et décevante préfèrent la mordante et franche lucidité. En scènettes désopilantes, l’auteur décline l’amour, ses attentes, ses prémisces, ses longueurs...et tout est source d'insatisfactions quotidiennes. Au travers de personnages récurrents - auxquels on s'attache, si si...! -  sont évoqués tout à la fois l’ennui et la frustration des conjoints de longue date et les déconvenues des célibataires en chasse…
Une question, très vite, se pose : est-il vraiment possible d’espérer l’épanouissement amoureux? L’homme n’est-il pas, pour ce qui est de la chose, un animal éternellement insatisfait? L’amour semble nécessiter, voire exiger, des cérémonies pleines d’artifices, des mots tartinés de poésie mièvre, des promesses fabuleuses que l'on a pas l'intention de tenir et un décorum enthousiasmant… qui s’effondrent quand le temps a fait son oeuvre et que la lucidité revient. Avec un cynisme attrayant, empreint toutefois d’une vraie tendresse pour cette humanité désabusée qu’il peint, Jean-Christophe Mazurie s'amuse à faire formuler à ses personnages leurs véritables intentions, leurs obsessions. Et c’est terriblement drôle de voir Dolorès, par exemple, s’empourprer à chaque nouveau dérapage du galant qui lui tient compagnie ou encore de suivre les pensées des octogénaires Georges et de Gisèle devant la cheminée…

Applaudissons aussi le dessin, au trait saillant et espiègle, qui donne à ces figures une expressivité remarquablement comique!

Chaque page est l’occasion d’un éclat de rire…et assurément cet album fait du bien tant il nous conforte dans l'idée que c’est pas demain la veille qu’on trouvera la réponse pour construire une union parfaite! Voilà un contre-mode d'emploi à mettre dans les mains de tous ceux qui aiment cultiver l'(auto)dérision!  Vive les êtres imparfaits…ils ont l’art et la manière de faire bouillir de colère et de noyer dans la confusion les victimes sur lesquelles ils jettent leur dévolu...mais offrent aux lecteurs de multiples occasions de s'esclaffer !

Excuse-moi…J’ai remarqué que tu me regardais. Tu me regardes parce que je te plais ou tu me regardes parce que je te regarde? A moins que tu ne me regardes que pour être certaine que je te regarde? Ou alors tu ne me regardais pas, mais comme je te regarde et que j’aimerais que tu me regardes, je crois que tu me regardes.

Torrents d’amour
Editions : Delcourt
Collection : Pataquès
80 pages
Auteur : Jean-Christophe Mazurie
Prix : 15,95€
Parution : 29 janvier 2020

torrents d'amour

torrents d'amour