Émilie voit quelqu'un : une autopsie psychanalytique qui n'oublie pas l'humour

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Bande-dessinée Mis à jour : lundi 19 octobre 2015 11:36 Affichages : 2633

EmiliePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Émilie est institutrice. Elle a 30 ans, des parents aimants et une sœur parfaite, mère épanouie de trois enfants. Elle vit avec son compagnon à Paris. En apparence, rien ne devrait aller vraiment mal si ce n'est quelques tracasseries quotidiennes. Pourtant Émilie présente des symptômes de dépression de plus en plus préoccupants et elle ne trouve même pas dans ses amies un soutien solide pour l'épauler. Un de ses collègues lui donne le nom d'une psy et l'invite à consulter. Arrivera-t-elle à sortir la tête de l'eau? Réalisera-t-elle que le monde tel qu'elle le perçoit n'est pas tel qu'il est en réalité? Après la psy, le beau temps?

Théa Rojzmann a étudié la philosophie jusqu'en maîtrise puis a suivi trois ans une formation de Thérapie Sociale auprès de son père, Charles Rojzmann, psychosociologue. Elle sait donc de quoi elle parle quand elle aborde les méandres mystérieux et complexes de la psychologie. Cet album, qui n'oublie pas l'humour et la couleur, est l'occasion d'aborder un mal quotidien : celui de la dépression et de la difficulté de s'en sortir. L'entourage n'a pas toujours la bonne attitude, peut être en partie responsable du mal-être existant et la thérapie apporte donc une alternative non négligeable pour l'être souffrant. Le scénario mêle intelligemment des moments de narration à des planches didactiques qui expliquent ( avec pédagogie ) certaines notions essentielles de la psychanalyse. Le lecteur entre vite en empathie avec ce personnage complexé par sa petite taille aux tenues vestimentaires à la Mary Poppins.
Une fois de plus, Théa Rojzmann use de la bande-dessinée pour opérer une plongée dans le subconscient. Les dessins d'Anne Rouquette s'adaptent avec intelligence et simplicité à cette tranche de vie féminine en autopsie. A découvrir!

Emilie voit quelqu'un
Dessin: Anne Rouquette
Scénario: Théa Rojzman
Editions Fluide Glacial
En librairie le 19 août 2015
Prix: 16€