On va où ? : un graphisme sublime pour une histoire sans paroles d’une incroyable force !

Écrit par Sylvie Gagnère Mis à jour : dimanche 28 juin 2020 20:22 Affichages : 327

on va ou Par Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Parce qu’il y a des situations qui laissent sans voix, Cécile Serres a choisi un album sans paroles pour les illustrer. Un ours polaire dérive sur une banquise, un enfant fuit la guerre. Deux départs forcés, deux destinées brisées, deux traversées parallèles. Jusqu’à la rencontre insolite de ces migrants malgré eux.

Alors que le réchauffement climatique détruit son habitat, l’ours blanc s’échappe, trouve refuge dans une forêt, et dans l’eau, croise le regard d’un enfant. La guerre fait rage, l’enfant doit fuir son pays. À la dérive, il croise le regard de l’ours. Comme une traversée du miroir qui ferait se rencontrer ces solitudes…

Deux courtes préfaces de Danièle Fossette éclairent le contexte, tandis que tout l’album ne parle que grâce aux splendides illustrations en noir et blanc. Lignes de fuite, traits hachurés, jeux de lumière et regards d’une intensité impressionnante donnent une force incroyable à cette émouvante rencontre.

L’ouvrage est très intelligemment construit : double couverture, double entrée de lecture pour deux histoires parallèles qui se rejoignent dans une page centrale. Étrange traversée du miroir où se déroule un face-à-face tendre et insolite.

Les thèmes sont d’actualité (migrations géopolitiques et réchauffement climatique) et servis par un superbe travail graphique, qui dégage une poésie bouleversante. Comme Cécile Serres a choisi de se passer de mots, le lecteur reste sans voix devant l’insondable tristesse de ces tragédies. Pourtant ces deux réfugiés se rejoignent, en offrant une note d’espoir infime, mais réelle, celle de la rencontre, de la compréhension, de la tendresse.

On va où ? 
Autrice/illustratrice : Cécile Serres

Éditions : Cipango

Parution : 23 août 2019

Prix : 17 €

À partir de 6 ans