Julian est une sirène : sensible et intelligent, un bel album qui déconstruit avec brio les stéréotypes de genre

Écrit par Sylvie Gagnère Mis à jour : jeudi 4 juin 2020 11:15 Affichages : 626

julianPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Julian se promène avec Mamita, sa grand-mère. Dans le métro montent des sirènes. Julian adore les sirènes, d’ailleurs, il aimerait bien en être une. Alors, quand il se retrouve seul, il se prépare : longues feuilles vertes pour couronner sa tête, rideau noué autour de la taille en guise de jupe, il se trouve très belle. Mamita complète sa tenue d’un beau collier et ils partent, main dans la main, pour la parade.

Tout en délicatesse et en finesse, l’album explore la quête d’identité et de genre, sans jamais poser de jugement ou de discours. Julian se voit en sirène, sa grand-mère l’accepte, et l’accompagne dans ce voyage, avec une grande bienveillance. De la même façon, le jeune lecteur est invité à entrer dans l’univers de Julian, tout simplement. Les questionnements sont implicites, et cela permet plusieurs niveaux de lecture. Le livre ouvre à une discussion avec les plus jeunes, en suggérant plus qu’il ne démontre une déconstruction des stéréotypes de genre remarquablement amenée.

Avec ses illustrations très élégantes, rayonnantes de joie et de tendresse, Julian est une sirène aborde une question essentielle (et peu habituelle encore en littérature jeunesse) avec une originalité et une sensibilité remarquables. Les enfants s’identifieront facilement au personnage de Julian, joyeux et plein de vie, tandis que la grand-mère, qui irradie d’amour et de bienveillance, rassure et accompagne l’enfant.

Julian est une sirène 
Autrice/illustratrice : Jessica Love
Éditions : L’École des Loisirs
Collection : Pastel
Parution : 3 juin 2020
Prix : 13 €
À partir de 6 ans