Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Flipette et Vénère : « Ce sont les tentatives qui comptent »

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Roman graphique Mis à jour : mardi 11 février 2020 06:37 Affichages : 1291

flipettePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Clara vit en province. Photographe subventionnée, elle a une vie de « bobo » qui mange bio, tâche chaque jour d’être bienveillante avec les sdfs qu’elle croise, n’a pas de télé…mais évite de se confronter à l’information brute et de s’engager.

« Dès que je commence à me faire une opinion, un nouvel argument renverse ma balance, et ainsi de suite à l’infini. Je ne sais plus quoi penser. Je suis molle et indécise. Quand certains sont rigides, moi je suis d’une souplesse de mollusque! C’est trop dangereux les certitudes, on peut tellement vite se planter de voie. La radicalité me braque, je ne suis à l’aise que dans le mi-figue, mi-raisin! ».

Sa mère lui apprend que sa soeur Axelle s’est blessée en scooter et lui demande d’aller s’occuper de sa cadette quelques jours. Axelle est partie du foyer familial et vit seule et dans une grande précarité, du haut de ses vingt ans. Bouillonnante, farouche et insaisissable, « elle jure, elle hait, elle hurle, elle lutte de toute sa jeune fougue. » Si l’arrivée de Clara à Paris est d’abord refusée en bloc, Axelle finit par accepter de l’aide et Clara va découvrir le monde de cette soeur si différente d’elle : le milieu associatif, les teuffeurs, squatteurs, travailleurs sociaux, militants politiques…Axelle, les gens la surnomment "Vénère" pour son caractère rugueux en toutes occasions; Clara est rebaptisée "Flipette" suite à sa fuite lors d'une manif qui tourne mal. Cette parenthèse à Paris est l'occasion pour Clara d’un retour introspectif et d’un rapprochement complexe mais sincère avec cette cadette qui n’est peut-être qu’une autre facette d’elle-même qui n’arrive pas à se manifester…

Voilà un roman graphique terriblement séduisant …pour son thème, d’abord, qui utilise la sororité pour explorer la notion d’engagement individuel, pour son scénario ensuite qui met en scène une galerie de personnages attachants et des situations pertinentes…et enfin pour son graphisme d’une attirante singularité. La colorimétrie adoptée, l’éclatement du gaufrier traditionnel, les portraits expressifs qu’un arrière-plan monochrome ne parasite pas, attirent l’oeil et concentrent l’attention sur les dialogues et les émotions traversées. On aime particulièrement le prologue de ce récit où l’on découvre l’exposition-photo d’Axelle et les réactions du public.
Lucrèce Andrea réussit à nous faire aimer ces deux soeurs antinomiques, allégories prégnantes de nos contradictions intrinsèques et cette relation sororale conflictuelle s’avèrera familière à la majorité des lecteurs. Un moment de lecture que nous ne saurons que trop vous conseiller tant il mêle à la sensibilité artistique l’engagement politique, de manière délicate et réfléchie.

Flipette et Vénère
Editions : Delcourt
Collection : Encrages
Auteure : Lucrèce Andrea
Parution: 19 février 2020
Prix : 24,95€

flipette