La mort du soleil : l’étrange roman de Yan Lianke

Écrit par Félix Brun Catégorie : Romans étrangers Mis à jour : lundi 2 mars 2020 21:09 Affichages : 1754

soleilPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ 2015, la Chine profonde, dans un village de la région Gaotian, le mois de juin… Li Nianian un garçon de 15 ans est voisin de Yan Lianke en mal d’inspiration et quelque peu désemparé. Li Nianian passe pour un idiot, un peu simplet…il implore les esprits pour guérir les villageois qui sombrent dans une épidémie de somnambulisme. Une nuit cauchemardesque sans limites…viols, vols, assassinats, confessions, révélations, délations, …tous les codes, toute la morale, toute marque d’humanité sont transgressés ! Tout devient irrationnel, irréfléchi, démentiel ! Le monde de la nuit, des ténèbres, a perdu ses repères, ses valeurs, son humanisme.

 

Un roman étrange, d’une riche créativité dans lequel Yan Lianke parsème toute une série de symboles, de métaphores, d’allusions dans cette Chine frappée de somnambulisme collectif, de soumission aveugle et de mutisme général. "Les écrivains peuvent donc devenir somnambules. Eux aussi peuvent être contaminés."

La narration de Li Nianian commence à 17h pour se terminer 24 heures après : une longue et terrible nuit de crimes, de dénonciations, de suicides, d’agressions sexuelles, de…une allégorie de la Révolution Culturelle? Les autorités sont égratignées par l’auteur : elles ripaillent dans l’indifférence des évènements qu’ils dénient. Li Lianke dénonce la cruauté des crémations imposées par le Parti et le traffic de l’huile des cadavres. La parution d’une œuvre de Yan Lianke est toujours un évènement, tant son écriture est délicate et imagée, son imagination féconde et ses messages percutants et réalistes. Un très bon moment de lecture.

La mort du soleil
Auteur : Yan Lianke
Traduction : traduit du chinois par Brigitte Guilbaud
Editions : Picquier
Date de parution : 6 février 2020
Prix : 22,50€