Menu

La maison pleine de trucs : de l’importance des trucs pour redonner vie et sens aux objets, un bel album poétique

  • Écrit par Sylvie Gagnère

maison pleine de trucsPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ La maison de Monsieur Leduc est bien étrange : elle est pleine de trucs. Des trucs qui débordent des placards, des trucs entassés, des trucs perdus, dont plus personne ne veut. Les voisins du quartier, dont les habitations sont propres et ordonnées, n’apprécient guère ce bazar ! Sauf Mo, un petit garçon qui passe chaque jour à vélo devant chez Monsieur Leduc, et s’émerveille de voir cette accumulation de fils de fer, de pneus usés, de bouts de poupées et de ficelles… Tous ces morceaux d’objets brisés, délabrés, tordus, jetés, moches pour tout dire, Monsieur Leduc les garde, parce qu’on ne sait jamais, ça peut servir…

Lorsque Mo tombe, son vélo est détruit et il l’abandonne tristement. Mais le lendemain, il a la surprise de trouver son vélo tout réparé, et même amélioré ! Se pourrait-il que le fatras de Monsieur Leduc ait son utilité ? Bientôt, c’est le parapluie cassé de son papa, le sac abîmé de sa maman et le robot unijambiste de sa petite sœur qui retrouvent une nouvelle jeunesse grâce au talent de Monsieur Leduc, et, il faut bien le dire, grâce aux multiples trucs qui encombrent sa maison. La nouvelle se répand vite, et ce sont tous les voisins qui viennent profiter de l’aubaine ! Le quartier s’en trouve tout chamboulé, avec ses beaux objets réparés et non plus toujours flambants neufs.

L’album nous invite à nous méfier des apparences, à renouer avec la valeur des choses, à retrouver le goût de fabriquer et des objets qui ont une histoire. Monsieur Leduc est un personnage attachant, qui, malgré l’incompréhension des autres, poursuit son chemin. Jusqu’à ce que le regard d’un petit garçon qui ne juge pas oblige les adultes à se remettre en question.

Emily Rand joue avec des illustrations bourrées de détails, qui permettent d’entrer dans la tête du personnage et de mieux le comprendre. L’ensemble possède une indéniable poésie, soulignée par un choix de couleurs restreint, tout en douceur.

Un bel album qui invite à réfléchir sur les comportements de consommation débridée qui sont souvent les nôtres, et incite à retrouver le goût de réparer, de reconstruire plutôt que de jeter !

La maison pleine de trucs 
Autrice/Illustratrice : Emily Rand
Traductrice : Ilona Meyer
Éditions : Des Éléphants
Parution : 20 février 2020
Prix : 14,00 €
À partir de 5 ans

 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal